« Combien de lesbiennes à la une ? » : 90 femmes signent une tribune en faveur de la PMA

Publié le

88 femmes, dont la journaliste Marie Labory ou la sportive Marinette Pichon, viennent de signer une tribune sur Franceinfo. Dans celle-ci, elles appellent à l'ouverture de la PMA à toutes les femmes et critiquent la responsabilité des médias.

Tribune PMA Lesbiennes
Maire Labory, Laurence Vanceunebrock-Mialon et Marinette Pichon - Twitter / Komitid

« Ne vous inquiétez pas pour nos enfants, ils sont aimés. » C’est le site Franceinfo qu’ont choisit 88 femmes lesbiennes et bies ayant eu recourt à une PMA à l’étranger pour signer une tribune poignante. Le sujet de celle-ci ? L’ouverture de la PMA aux couples lesbiens et aux femmes seules promise par Emmanuel Macron. Les signataires comptent notamment la journaliste d’Arte Marie Labory, l’ancienne capitaine de l’équipe de France féminine de football Marinette Pichon ou encore la députée LREM de l’Allier Laurence Vanceunebrock-Mialon.

« Et voilà que ça recommence », écrivent les signataires. «  Le gouvernement a beau dire qu’il veut un « débat serein, apaisé, et calme » sur la PMA, nous savons que la paix ne se décrète pas. Il n’y aura rien de constructif apporté par ceux qui s’opposent à son extension aux couples de femmes et aux femmes célibataires. Depuis la rentrée et jusqu’à la proclamation de la loi, nous subissons et allons devoir subir leurs arguments, répétés ad nauseam. Ils ne transigeront sur rien, il n’y aura pas de négociations. »

Et de rappeler que la question ne devrait même pas poser de problème : d’après les sondages 75 % des Français et Françaises sont favorables à la PMA pour toutes. Alors qu’est-ce qui bloque ? Une partie de la réponse, selon les signataires, est à retrouver du côté des journalistes : « Pour cinq opposants à la PMA, combien de lesbiennes avez-vous interrogées ? Le décalage est criant et le combat médiatique, inégal, dès le départ. Car, quand bien même vous nous donneriez la parole équitablement, nous ne viendrions qu’avec nos vécus, nos émotions, nos familles, auxquels vous n’accordez pas le dixième de l’attention que vous portez aux « spécialistes », « analystes » ou « éditorialistes » qui glosent sur nos situations de vie. »

Des propos qui font écho à la tribune de la militante Alice Coffin, publiée hier sur Komitid, et qui critiquait la Une du journal Libération sur La Manif pour tous. « Le traitement de ces plateaux, où les anti-PMA sont majoritaires, semble aussi problématique : pourquoi personne ne souligne la lesbophobie de la plupart des opposants ? », s’interrogent-elles. La journaliste Marie Labory a même pris le temps d’enregistrer une vidéo sur le sujet. On espère que cette fois, le message est passé.