L’équipe de Komitid

Photo : Marie Rouge

 

Maëlle LE CORRE
Journaliste

Après des études au Havre et à Nantes, Maëlle a rejoint la rédaction de Yagg en 2012 en tant que stagiaire, puis comme journaliste pour la campagne de prévention « Tu Sais Quoi ? » (Yagg/Inpes). Elle a ensuite été journaliste, puis rédactrice en chef adjointe à Yagg de 2013 à 2016.
En 2017, elle a travaillé pour différents médias web, notamment pour le service vidéo de StreetPress, pour Cheek Magazine, ainsi que pour Jeanne Magazine.

Devenue journaliste un peu par hasard et parce que c’était là un bon moyen de réunir son envie d’écrire et son intérêt pour tout ce qui concerne les questions LGBT, Maëlle a fait ses armes à Yagg avant de participer à la création de Komitid. Comme on n’est jamais trop dans le lobby de la LGBT du Gender, on la retrouve aussi dans les rangs de l’Association des Journalistes LGBT. La trentaine approchant, elle a découvert la gouine Quechua qui sommeillait en elle, et elle le vit plutôt très bien. En bonne nostalgique des années 90, elle voue un culte à Courtney Love et n’est toujours pas remise du split d’Oasis en 2009. Sa passion pour les imprimés léopard n’a d’égale que son addiction au fromage. Et sachez qu’elles sont colossales.

 

Anne-Laure PINEAU
Journaliste

Anne-Laure a travaillé dans les rédactions de Causette, Libération et Néon, pigé pour Mediapart, Le Monde des religions, Paris-Match, Ça m’intéresse histoire, Well Well Well, Têtu ou So Film.
Anne-Laure est membre du collectif de journalistes indépendants Youpress, avec qui elle a travaillé sur le viol comme arme de guerre dans le projet multi-média Zero Impunity.

Journaliste et pas journalope, Anne-Laure a une prédilection pour les sujets qui nécessitent un accompagnement psychologique : harcèlement sexiste enkysté, viols impunis, racisme institutionnel, impunité des puissants. Détentrice d’une carte de cinéma illimitée, elle passe pourtant son temps sur Netflix. Elle est entourée de livres toujours commencés jamais finis, écoute des disques lasers tout en hantant les soirées queer. Tout cela pour dire qu’elle se mélange souvent les pinceaux. Heureusement il y a la Ricoré, les tulipes et Céline Dion.

 

Fabien JANNIC-CHERBONNEL
Journaliste

Fabien est passé par de nombreux médias avant d’arriver chez Komitid. Sa première expérience professionnelle a débuté par Têtu, pour lequel il a pigé pendant plusieurs années. Après son diplôme de Journalisme Bilingue à la Sorbonne, il est parti travailler au Québec pour CIBL, une radio communautaire.
De retour en France, il a passé 4 ans à prêter sa plume à Slate et sa voix à Deutsche Welle. Journaliste radio et web, il a passé ces dernières années à travailler pour la rédaction anglophone de RFI ainsi que pour la version française de Mashable.

Breton expatrié à Paris depuis 2009 et journaliste multi-support, multi-talent et multipass. Intéressé par les questions de société, de politique européenne, de nouvelles technologies, d’environnement et de transports, Fabien arrive quand même à trouver de la cohérence dans tout ça. Il menace souvent de tout quitter et de (re)prendre la mer, mais préfère jouer aux jeux-vidéos, sortir au cinéma et boire des bières (officiellement) sans alcool. Souvent, face au bassin de la Villette, la mèche blonde au vent, Fabien pense que la vie serait quand même plus belle si Tituss Burgess était tout le temps là. Cheers.

 

Olga VOLFSON
Journaliste

Olga est passée par Lyon Mag (aujourd’hui Mag2Lyon), à Elle.fr, puis chez Jean-Paul Gaultier pour un stage au service de presse. Après un détour professionnel de près de trois ans chez Sephora, elle « teindra » la rubrique beauté à Grazia.fr où elle passera un an.
Durant 3 ans et demi chez Webedia, Olga travaillera sur différents projets notamment le site pop culture Tic Time. Pour Komitid elle abordera aussi les sujets de société, et mettra à profit sa langue maternelle, le russe.

Licorne dodue made in URSS, Olga est une journaliste touche-à-tout (mais toujours avec consentement !). Aussi passionnée par les sujets de société que par la pop culture, ses intérêts sont aussi éclectiques que son look. Introvertie et sérievore certifiée, cette punkette à chat(te)s passe des heures devant Steven Universe entre deux manifs, toujours un mug d’Earl Grey à la main, et du chocolat pas trop loin. À deux doigts de lancer une pétition pour supprimer l’été, vous trouverez toujours un compromis avec cette membre convaincue de la #TeamHiver en évoquant la saison des lilas. Si vous comptez l’embêter sur ses activités militantes en ligne, elle invoquera son patronus, Latrice Royale, pour rire un grand coup de cette vaine entreprise.

 

Philippe PEYRE
Journaliste

Philippe a bossé à RTL.fr pour les rubriques Actu et Culture, à TÊTU (magazine + web) pour les pages Société notamment, ainsi qu’à La Radio de la Mer/Programme OÜI FM pour faire la Revue de presse quotidienne et à Sud Radio+ sur l’émission Le 12/14 Infos Île-de-France.

Bébé journaliste en totale empathie, Philippe a débarqué à Paris en 2011 avec l’envie de devenir psy. Mais vu sa famille de dingue et ses problèmes existentiels de Picard dans le placard, devenir journaliste est apparu comme une bien meilleure option pour lui qui passe son temps à regarder la société comme un spectacle géant. En dehors de son éternelle passion pour Titanic, Madonna, son chat et les tops horaires à la radio, il est un véritable jukebox vivant capable de se mettre en route en toutes circonstances.

 

Jean-Benoît RICHARD
Rédacteur en chef

Jean-Benoît a travaillé sur les ondes de Radio Soleil à Marseille, puis à RIF FM. Parallèlement, il a pigé à Gai Pied, Radio FG, Mec Magazine et Marine Express, avant de rejoindre CONNECTION, d’abord à Marseille puis à Paris.

Porté par le mouvement des radios libres, Jean-Benoît a dévié de ses études d’histoire de l’Art pour se retrouver devant un micro. Son penchant pour les nouvelles technologies l’a ensuite conduit à emprunter les nouveaux réseaux de communication pour s’exprimer. Après avoir créé des services d’information sur minitel puis des serveurs vocaux interactifs, il s’est installé sur internet pour explorer les infinies possibilités d’expression offertes par le numérique. Il ne compte plus les sites web qu’il a contribué à créer. A chaque fois, peu importe l’écran, il n’aime rien moins qu’un texte mis en valeur par une mise en page élégante et des images originales, animées ou non.

Centre de préférences de confidentialité

Fermer votre compte ?

Votre compte sera fermé et toutes les données seront définitivement supprimées et ne pourront pas être récupérées. Confirmez-vous ?