ß

« Résistance » : on vous raconte l'Existrans 2018

Publié le

La 22ème édition de l'Existrans a eu lieu ce samedi 13 octobre à Paris sous le mot d'ordre « La France expulse, mutile et précarise les personnes trans et intersexes ».

22ème édition de l’Existrans, le samedi 13 octobre 2018 – Xavier Héraud pour Komitid
22ème édition de l’Existrans, le samedi 13 octobre 2018 – Xavier Héraud pour Komitid

Ce samedi 13 octobre, alors que Paris était le théâtre de plusieurs marches citoyennes d’ampleur – celle organisée pour réclamer la vérité sur les circonstances de la mort d’Adama Traoré, mais aussi une nouvelle Marche pour le Climat, quelques centaines de personnes ont marché pour défendre les droits des personnes trans, intersexes et non binaires à l’occasion de l’Existrans.

« Résistance ! »

Pour cette 22ème édition de l’Existrans, le cortège a relié la place de Stalingrad au parvis de l’Hôtel de Ville sous le mot d’ordre « La France expulse, mutile et précarise les personnes trans et intersexes ». Fin des opérations faites sans consentement sur les enfants intersexes, opposition à la loi asile-immigration, demande de justice après la mort de Vanesa Campos… les revendications étaient nombreuses. La mobilisation s’est terminée par un die-in particulièrement puissant sous les cris des militants et militantes : « Résistance ! ». Plus tôt dans la journée, des activistes avaient mené une action contre la Sofect, organisation médicale très décriée par les associations (voir notre reportage en vidéo).

  • terenceroh

    F
    L
    O
    U
    T
    E
    R