La rentrée scolaire rime encore trop souvent avec « père » et « mère »

Publié le

Comme chaque année, des familles homoparentales doivent remplir la fiche de renseignement de leur enfant. Certains établissement sont encore à l'heure du papa-maman.

Trois exemples de fiches de renseignement non inscluvies pour les familles homoparentales - @homoparentalite @lestriplettes34 @2papasFR / Twitter
Trois exemples de fiches de renseignement non inscluvies pour les familles homoparentales - @homoparentalite @lestriplettes34 @2papasFR / Twitter

Breaking news : Les familles homoparentales existent. Mais certains établissements scolaires n’ont manifestement pas appris leur leçon et distribuent encore des fiches de renseignement à l’attention des parents où sont inscrites les mentions « père » et « mère », à défaut d’un simple « parent ». Une vision exclusivement hétéronormée, pour ne pas dire centrée, que le Conseil de Paris avait par exemple mis au placard en adoptant à l’unanimité fin mars le vœu que les mentions « Parent 1 » et « Parent 2 » remplacent « Père » et « Mère » dans les formulaires d’état civil à Paris.

Sur Twitter, en ce lundi 3 septembre, jour de rentrée, l’Association des familles homoparentales (ADFH) a embrayé en dénonçant une fiche de renseignement non inclusive dans une école du 4e arrondissement de Paris. « La stigmatisation commence dès le 1er jour de rentrée pour les familles homoparentales ? Nous réclamons (chaque année) que les formulaires scolaires intègrent la diversité familiale. Ici une école à Paris qui pourrait mentionner « Père ou parent » / « Mère ou parent » par exemple ? », peut-on lire dans le tweet rédigé par l’association.

Un cas loin d’être isolé

En réponse au tweet de l’ADFH, des personnes manifestement concernées n’ont pas manqué d’immortaliser la fiche ramenée par leur bambin.e, déplorant également l’absence de toute prise en compte de la diversité des familles. « Et ce soir, comme tous les 1er soirs de l’année scolaire, je barre « Mère » et le remplace par « Père » », a par exemple indiqué un père concerné.

« Idem ici… », a ajouté une mère de famille concernée, montrant qu’elle a raturé le « p » de « père » par un « m » pour « mère ». Histoire que l’enseignant.e comprenne le message.


Bien heureusement, un.e internaute a montré que dans un établissement du 2e arrondissement de la capitale, le choix était laissé aux parents d’entourer s’il s’agit du père ou de la mère. Un autre a souligné que dans son cas, l’établissement s’adresse directement à un responsable légal.

  • reaction

    Ce n’était pas zemmour qui disait que serais remplacé pere et mère par parents n1 et parent n2 ? ….

  • expat

    En Suède, c’est la même chose, nous rayons à chaque fois mère puisque nous sommes 2 papas. Mais, ça nous posent pas de problème. L’école accepte sans problème notre famille. La Suède est plus tolérante.