La vidéo de cet homophobe qui galère à déchirer une pancarte LGBT+ va vous réhydrater pour la journée

Publié le

Installez-vous confortablement pour déguster ce mets délicat qui vous fera gagner 10 ans d'espérance de vie à chaque visionnage !

Epic fail d'un homophobe d'extrême droite contre une pancarte arc-en-ciel à Seattle
Epic fail d'un homophobe d'extrême droite contre une pancarte arc-en-ciel à Seattle - The Resistance/Facebook

Tournée lors de la manifestation du 1er mai 2018 à Seattle, cette vidéo virale montre un militant d’extrême droite dans une situation de ridicule tout à fait gouleyante. Après avoir dérobé une pancarte aux couleurs du drapeau rainbow (la version de Philadelphie, avec une bande noire et une bande marron pour inclure les personnes racisées) disant « NON ! Au nom de l’humanité, nous REFUSONS d’accepter une Amérique fasciste », cet homophobe a essayé, pendant de longues et pénibles secondes, de la déchirer. Et ce, en vain, malgré l’aide d’un passant visiblement du même bord politique. En guise de fond sonore ? Le fou rire de la personne qui le filmait, entre deux encouragements pleins d’ironie.

Après avoir considéré l’option de la jeter dans la poubelle devant lui, l’homme au tee-shirt « patriote » finit par quitter la scène, vexé, en essayant de se draper dans ce qui lui reste de dignité, pancarte sous le bras.

Un grand merci aux personnes qui ont conçu cette pancarte indestructible pour ce moment de grâce, qu’on ne se lasse pas de regarder en boucle.

Nul doute que les participant.e.s des marches des fiertés, de notre côté de l’Atlantique, vont tout mettre en oeuvre pour mettre la main sur ce fabuleux matériau en guise de support pour leurs propres revendications…

  • friendlyfire

    Fun Fact (ou pas) : le matériel de propagande de la concurrence est aussi de plus en plus retors et résistant. Il y a beaucoup d’écoles/instituts catholiques dans mon quartier et ponctuellement des séries d’autocollants LMPT anti PMA font leur apparition sur le mobilier urbain.
    Je me fais un devoir de les décolle sitôt repérés, mais je dois avouer que ce n’est pas toujours super facile, entre base super collante et partie illustrée qui se déchire en mille petits morceaux.
    J’ai cpdt développé une technique de râclage au trousseau de clé qui m’évite de tourner bestiau contrarié comme dans cet extrait.
    M’est avis que ces autocollants ne sont pas très bons pour la planète, il faudrait demander à Tugdual s’ils sont bien « écologie intégrale » compatibles…

Centre de préférences de confidentialité

Fermer votre compte ?

Votre compte sera fermé et toutes les données seront définitivement supprimées et ne pourront pas être récupérées. Confirmez-vous ?