ß
Photo de l'auteur

Maelle Le Corre

Devenue journaliste un peu par hasard et parce que c’était là un bon moyen de réunir son envie d’écrire et son intérêt pour tout ce qui concerne les questions LGBT, Maëlle a fait ses armes à Yagg avant de participer à la création de Komitid. Comme on n’est jamais trop dans le lobby de la LGBT du Gender, on la retrouve aussi dans les rangs de l’Association des Journalistes LGBT. La trentaine approchant, elle a découvert la gouine Quechua qui sommeillait en elle, et elle le vit plutôt très bien. En bonne nostalgique des années 90, elle voue un culte à Courtney Love et n’est toujours pas remise du split d’Oasis en 2009. Sa passion pour les imprimés léopard n’a d’égale que son addiction au fromage. Et sachez qu’elles sont colossales.