L'actrice Hélène de Fougerolles sur le polyamour et la pansexualité

Publié le

L'actrice Hélène de Fougerolles a révélé publiquement qu’elle était polyamoureuse et qu’elle n’était pas contre une relation avec des hommes et des femmes.

Hélène de Fougerolles/Capture d'écran Instagram @helenedefougerolles

Dans une interview qu’elle a accordé à Paris Match la semaine dernière, Hélène de Fougerolles évoque son point de vue sur l’amour et les relations humaines. Âgée de 47 ans, l’actrice raconte qu’elle a découvert le polyamour très récemment (six mois) et qu’elle entretient des histoires d’amour avec plusieurs personnes.

Parlant de pansexualité, elle a expliqué ne plus vouloir « mettre d’âge ni de sexe sur les gens qui l’intéressent ».

« On appelle cela la pansexualité. Il n’y a plus d’histoire d’homosexualité ou d’hétérosexualité, ce sont des histoires d’intérêt sur des personnes, plus qu’une histoire d’âge ou de sexualité. »

Sa nouvelle vie affective lui permet de s’épanouir et de découvrir de nouveaux horizons.

« Échanges amoureux »

« Ce n’est pas de l’attraction sexuelle, car ce n’est pas le sexe qui m’anime, c’est de l’amour et de l’échange possibles avec plusieurs personnes. Partager des échanges amoureux avec des hommes ou des femmes, qui puissent être ouverts également à d’autres personnes. »

Depuis sa découverte du polyamour, Hélène de Fougerolles a recontacté son ancien compagnon pour lui proposer cette nouvelle forme d’amour.

« Quand j’ai découvert cette nouvelle philosophie de vie, je l’ai rappelé pour lui proposer de reprendre notre relation avec cette nouvelle manière de vivre, il a accepté, puis j’ai rencontré un nouvel amoureux, je lui ai demandé si cette manière de vivre l’amour pouvait l’intéresser. »

Le polyamour a changé la vie d’Hélène de Fougerolles et elle est très enthousiaste à l’idée d’élargir son amour avec une femme.

« Et je peux aussi vivre d’autres histoires avec des hommes et des femmes. Il n’y a pas encore de femmes, mais j’adorerais. Il n’y a plus de jalousie, d’histoire de territoire. “ Love is the answer ”, je trouve ça complètement grotesque de le vivre avec une seule personne. »

L’actrice est aussi depuis plusieurs années une militante contre les conditions de mise à mort des animaux et a annoncé qu’elle a cessé de consommer de la viande.

  • bobbiecole

    bravo

Centre de préférences de confidentialité