Taïwan : le mariage pour tous (enfin) légal cette semaine ?

Publié le

Les activistes retiennent leur souffle, mais le parlement taiwanais devrait voter en faveur du mariage pour tous les couples ce vendredi 17 mai. Komitid s'est entretenu avec deux militantes sur place, qui ne comptent pas lâcher les armes de sitôt.

taiwan mariage egalite
Manifestation en faveur du mariage pour tous à Taipei en décembre 2016 - weniliou / Shutterstock.com
Article Prémium

L'égalité, enfin ? Le mariage pour tous et toutes devrait enfin pointer le bout de son joli nez à Taïwan. Les député.e.s de l'île s'apprêtent à voter sur une proposition de loi qui permettrait, enfin, d'ouvrir le mariage aux couples de même sexe ce vendredi 17 mai. Un hasard du calendrier qui ferait coïncider l'adoption de la loi avec la journée internationale de lutte contre les LGBTphobies. Et si, par malheur, les élu.e.s n'arrivaient pas à se mettre d'accord, la loi changera de toute façon automatiquement le 24 mai prochain. Le résultat d'une décision de la Cour Constitutionnelle du pays, qui avait jugé discriminante la rupture d'égalité entre les couples homos et hétéros. Explications.

Quel est le projet de loi examiné par le parlement ce vendredi 17 juin ?

Le projet de loi proposé il y a quelques semaines par le Parti Démocratique Progressiste (centre gauche), au pouvoir, comprend  « la loi d’exécution de l’Interprétation de la Cour Constitutionnelle numéro 748 ». Celle-ci inclut des provisions touchant aux droits médicaux, d’héritages et de vie commune des futurs époux et épouses. Mais la loi n'inclut pas la possibilité pour les familles homoparentales d'adopter des enfants. Il semble que, coincé entre l'obligation émise par la Cour Constitutionnelle en 2017 et les référendums de novembre 2018 qui ont dit « non » au mariage pour tous, le gouvernement ait tenté un compromis.

La suite de cet article est réservée aux abonné•e•s.

Pour continuer la lecture :

Vous êtes déjà abonné•e•s ?

Identifiez-vous

  • phil86

    On le voit déjà le mariage pour tous n’a pas fait baissé l’homophobie si c’était une étape nécessaire c’est loin d’être l’aboutissement du combat des LGBT il va donc falloir s’émanciper de cette mesure sinon le mouvement sera enlisé et plus rien n’avancera. Nous assimiler au modèle hétérosexuel ne permettra pas de faire disparaître l’homophobie et en plus nous y perdons notre âme. Les LGBT seraient mieux inspirés de proposer de nouvelles formes de vie conjugale et familiale. Quel intérêt de tout faire comme les hétéro ?