Taïwan rejette l'ouverture du mariage aux couples de même sexe

Publié le

Déception pour la communauté LGBT+ à Taïwan qui espérait un vote populaire en faveur de l'égalité des droits.

taiwan mariage egalite
Manifestation en faveur du mariage pour tous à Taipei en décembre 2016 - weniliou / Shutterstock.com

C’est une déception pour les personnes LGBT+ à Taïwan, après le vote qui a eu lieu ce samedi 24 novembre. Les 19 millions d’électeurs et électrices ont finalement voté contre le mariage pour tous. Comme Komitid le détaillait plus tôt cette semaine, les Taïwanais et Taïwanaises étaient invité.e.s à se prononcer sur cinq référendums, dont trois concernaient spécifiquement la question du mariage pour les couples de même sexe. Les organisations religieuses conservatrices, qui avaient initié ces votes, souhaitaient notamment restreindre la définition du mariage dans le code civil afin d’empêcher une loi l’ouvrant aux couples gays et lesbiens.

Un « coup du sort » pour la communauté LGBT+ taïwanaise

Le résultat est une vraie désillusion pour la communauté LGBT+ locale, mobilisée depuis de longs mois et qui espérait voir le pays devenir le premier d’Asie à ouvrir le mariage à tous les couples. Jennifer Lu, activiste que Komitid a interviewé quelques jours avant le référendum, a fait part de sa profonde tristesse, qualifiant ce vote « d’absurde » et accusant « l’incompétence » du gouvernement.

Annie Huang, directrice par intérim de la section d’Amnesty International Taïwan, a commenté ce verdict populaire : « Ce résultat est un coup du sort et un pas en arrière pour les droits humains à Taïwan. Cependant, malgré ce revers, nous restons convaincu.e.s que l’amour et l’égalité finiront par l’emporter. Ce résultat ne doit pas être utilisé comme une excuse pour affaiblir davantage les droits des personnes LGBTI. Le gouvernement taïwanais doit faire davantage et prendre toutes les mesures nécessaires pour permettre l’égalité et la dignité de chacun.e, quel que soit la personne que l’on aime. »

Mais le vote ne doit pas anéantir tout espoir d’une mesure en faveur du mariage pour tous. En effet, le gouvernement taïwanais doit quoi qu’il arrive  légiférer sur la question avant le 24 mai 2019, conformément à la décision rendue par la Cour constitutionnelle.

  • phil86

    Des fois je me dis que nous collons trop au mode de vie hétéro et que nous devrions plutôt proposer de nouveaux modèles. La normalisation est à double tranchant. Elle aide à l’acceptation mais dilue ce qui fait notre identité. Personnellement je n’ai jamais aspiré pour mo-même ni au mariage ni à la parentalité car ce sont des servitudes.

  • phil86

    « De vie » et non « de vue »

  • phil86

    Et si on supprimait le mariage sur lequel la plupart des couples hétéros aussi bien qu’homos entretiennent des illusions de vue idyllique à deux alors que bien souvent il devient rapidement source de conflits et de frustrations en particulier sexuelles ? La société exerce une pression pour forcer tout le monde à la vie de couple qui est pourtant bien loin de permettre l’épanouissement des partenaires !