ß

Info Komitid : La Marche des Fiertés 2019 pourrait s'élancer des Champs-Élysées

Publié le

L'Inter-LGBT aurait pour objectif de faire partir la Pride 2019 de la plus belle avenue du monde. Une façon symbolique de célébrer les 50 ans des émeutes de Stonewall.

champs-elysees-paris-pride-2019-lgbt
L'Arc de Triomphe à Paris - Rodrigo Kugnharski / Unsplash

Tout un symbole. Depuis deux ans, la Marche des Fiertés parisienne est organisée au départ de la place de la Concorde jusqu’à la place de la République. Et l’année prochaine, d’après les informations de Komitid, elle pourrait bien s’élancer depuis les Champs-Élysées. C’est en tout cas la volonté de l’Inter-LGBT, qui organise chaque année la pride de Paris.

Le choix de la plus belle avenue du monde pour l’édition 2019 ne tient pas au hasard : pour les militants et militantes parisiennes, y faire passer la marche serait une façon de célébrer les 50 ans des émeutes de Stonewall de New York. Une façon, aussi, de mesurer tout le chemin parcouru depuis la première pride organisée dans la capitale française.

« C’est pour l’instant prématuré de parler du parcours », tempère Clémence Zamora-Cruz auprès de Komitid. « Mais nous y réfléchissions, nous discutons avec la Mairie de Paris et la Préfecture de Police. Ce serait en tout cas très symbolique. » 

La Mairie de Paris se positionne comme alliée

S’il est un peu tôt pour affirmer que la Marche des Fiertés de Paris passera bel et bien par les Champs-Élysées en 2019, l’Inter-LGBT peut compter sur une alliée de poids. La maire de Paris Anne Hidalgo s’est en effet déclarée favorable à la demande de l’association, selon les informations qu’a obtenu Komitid auprès des services de la ville. Il ne restera donc qu’à convaincre la Préfecture de Police du bien fondé de la demande.

Ce changement de parcours ne serait pas le premier. La Marche des Fiertés passe depuis deux ans dans le cœur historique de Paris sur la rue de Rivoli, après de nombreuses demandes des associations LGBT+ de la capitale. Auparavant, celle-ci démarrait généralement aux alentours de Port Royal et se terminait sur la place de la Bastille.