Footballeur et bisexuel, un jeune sportif raconte les réactions de son équipe après son coming out

Publié le

Le récit de Jacob Van Ittersum, publié par Outsports, donne de l'espoir.

jacob van ittersum coming out bisexuel football americain
Jacob Van Ittersum - Northwood University

Le 2 mai dernier, un jeune joueur de football américain nommé Jacob Van Ittersum annonçait sa bisexualité sur les réseaux sociaux :

« Ça n’est peut-être pas très important mais je crois que ça me soulagera de pas mal de stress. J’ai passé des années à tenter de le dire, mais je crois que je suis prêt. Moi, Jacob Van Ittersum, je suis bisexuel. » À 20 ans, le jeune homme originaire du Michigan joue sur la ligne offensive dans l’équipe des Timberwolves de l’université de Northwood, à Midland.

« Ma plus grosse crainte, c’était les vestiaires. »

Ce n’est que cette semaine que le site Outsports a publié un très beau texte du sportif dans lequel il explique ses appréhensions et les réactions de son entourage après ce coming out : « Ma plus grosse crainte, c’était les vestiaires. Je n’étais pas sûr que les mecs continuent à m’accepter. Puis mon quaterback, Joey Garbarino, avec qui je joue depuis la primaire, s’est interposé. (…) On lui a demandé s’il pensait que ça allait être bizarre d’être avec moi dans les douches maintenant que je suis out. Il a tout de suite écarté la question et a demandé pourquoi ça serait bizarre. Il a dit qu’on était comme des frères et qu’on devait se traiter les uns les autres de cette façon. Ses mots et son soutien m’ont vraiment aidé à me sentir mieux.  »

Jacob Van Ittersum a aussi pu compter sur le soutien sans faille des entraîneurs : « Après une séance d’entraînement, j’ai vu l’entraîneur principal Leonard Haynes dans le hall. On s’est salués et il a dit qu’il voulait me voir dans son bureau. J’ai pensé “Oh mon dieu, c’est parti”. “C’est vrai ?” il a demandé. Je savais de quoi il parlait et j’ai dis « oui » tout content. Il a eu l’air surpris. Il croyait que quelqu’un s’était connecté sur mon compte twitter et fait une blague. J’ai pensé que c’était un tweet trop sincère pour être pris pour une blague, mais je l’ai rassuré. Il m’a dit qu’il était content pour moi et que si j’avais un quelconque problème, je pouvais venir le voir et qu’on trouverait des solutions. J’ai de la chance de faire partie d’une équipe aussi solidaire. »

Depuis quelques années, des athlètes commencent à faire leur coming out dès le début de leur carrière, à l’instar de Michael Sam, lui aussi footballeur, out depuis 2014.