Royaume-Uni : Leeds se mobilise contre l'expulsion de Gloria Namuzungu

Publié le

La jeune lesbienne ougandaise est menacée d'être renvoyée dans son pays. La communauté de Leeds se mobilise pour empêcher son expulsion vers un pays qu'elle a fui en raison des risques qui pèsent sur elle à cause de son orientation sexuelle.

Affiche pour la mobilisation / Rainbow Junction

Gloria Namuzungu a 22 ans et elle dort depuis le 18 mai dans un centre de rétention pour femmes, à quatre heures de route de sa copine, de son travail, de ses ami.e.s, et de Leeds sa ville d’adoption. Gloria a quitté l’Ouganda il y a un peu plus d’un an, un pays où le fait être lesbienne lui fait courir un risque d’agressions homophobes, d’arrestation, voire un risque mortel. En 2011, l’activiste LGBT David Kato a été assassiné chez lui, et la dernière Pride a du être annulée à cause des menaces.

La situation des personnes réfugiées LGBT au Royaume-Uni est loin d’être exemplaire, et quelques jours après l’annonce par Theresa May de la création d’un « plan d’action LGBT », son expulsion sonne comme une confirmation que la Première ministre aime la poudre aux yeux. Toute la communauté de Leeds, l’association LeedsNoBorders soutenue par Lesbians and Gay Support the Migrants, se mobilise pour empêcher le départ de Gloria.

« Mets mon visage et mon nom, je n’en ai plus rien à faire, je veux me battre et rester »

Emily Carrigan est sa manageuse au café solidaire du Rainbow Junction de Leeds. Gloria y cuisine tous les jeudis des petits plats à base d’invendus offerts à l’association, pour des personnes dans le besoin. «  Gloria est une fille super appréciée par ici, elle a une copine, Angel, et on est tous et toutes à fond pour l’aider » a-t-elle confié à Komitid. « Au tout début, on avait décidé d’anonymiser la pétition pour la protéger au cas où elle était expulsée… mais hier elle m’a appelée et elle m’a dit  » mets mon visage et mon nom, je n’en ai plus rien à faire, je veux me battre et rester », elle est vraiment très forte pour une jeune femme de 22 ans ».


Emily connait très bien la situation de Gloria ou de Moussa (le bénévole bisexuel de Aides, guinéen de naissance menacé d’expulsion à Lyon), elle a été bénévole pendant un an dans la jungle de Calais. « Je ne connais que trop bien ces situations. Gloria dans son malheur connait des gens qui connaissent des gens, et on reçoit énormément de soutien du Royaume-Uni et de l’étranger, ce qui est bouleversant. Cet après-midi, Hillary Benn, membre travailliste du Parlement va même prendre la parole ! Mais il y a tellement de personnes qui sont renvoyées dans le silence… »

Pour aider Gloria :

  • vous pouvez signer la pétition en ligne ;
  • si vous êtes à Londres, participez au rassemblement organisé devant le comptoir de Qatar Airways installé dans le magasin Harrods de Knightbridge, à 12h30 heure locale ;
  • contactez la compagnie aérienne pour empêcher le départ du vol QR16 vers Doha à 21h55 heure locale : + 44 330 024 0125.

Un rassemblement est prévu ce mardi soir à l’aéroport d’Heathrow pour informer les passager.e.s et/ou membres de l’équipage sur leur droit à empêcher l’expulsion.