Arnaud Valois et les « rôles de gay » : même pas peur

Publié le

L'acteur révélé dans « 120 battements par minute » a confié au magazine britannique Attitude n'avoir reçu que deux propositions de personnage gay sur 25 scripts depuis le succès du film.

Arnaud Valois dans « 120 BPM »
Arnaud Valois dans « 120 BPM » - Salzgeber & Co / Medien GmbH

Avec Nahuel Pérez Biscayart et Antoine Reinartz, il est la révélation de 120 battements par minute. En pleine promotion du film au Royaume-Uni, Arnaud Valois s’est confié au magazine gay Attitude. La journaliste a interrogé l’acteur en lui rappelant que sa carrière a décollé grâce à un « film gay réussi » (pour reprendre ses termes) et lui demandant si cela ne générait pas l’inquiétude d’être catalogué en tant qu’acteur qui ne joue que des personnages de gay.

« Je n’étais pas acteur quand j’ai été choisi pour le rôle, donc ce n’était pas une question que je me posais », a souligné Arnaud Valois. « Après le film, j’ai reçu 20 à 25 scripts et seulement deux étaient des histoires gay, donc je ne vois vraiment pas ça comme un problème. », a-t-il complété.

« Je ne peux pas me cacher maintenant. Je ne serais pas à l’aise avec ça. »

S’il n’avait jamais trop parlé de son homosexualité lors des interviews accordées à la presse, l’acteur de 34 ans s’est également réjouis dans le magazine que, désormais, il ne puisse pas occulter cette partie de son identité.

« Du fait de cette aventure que je vis, grâce au massage et à la thérapie, en travaillant sur moi-même, je ne peux pas me cacher maintenant. Je ne serais pas à l’aise avec ça. Quand Ricky Martin se rend aux Golden Globes avec son petit ami et qu’ils se tiennent par la main, et qu’ils sont beaux et plein de succès, c’est une bonne façon de rendre les gays plus visibles. »

Centre de préférences de confidentialité

Fermer votre compte ?

Votre compte sera fermé et toutes les données seront définitivement supprimées et ne pourront pas être récupérées. Confirmez-vous ?