«Lucas et Léa, le cours de la vie», la websérie LOL des Associations Familiales Catholiques

Publié le

Les associations Familiales Catholiques ont mis en ligne «Lucas et Léa, le cours de la vie», une websérie destinée aux 7-11 ans qui renforce les clichés hétéronormatifs…

La confédération des Associations Familiales Catholiques a lancé sur sa chaîne YouTube Lucas et Léa, le cours de la vie, une websérie pédagogique de sept épisodes sur l’éducation affective et sexuelle, destinée aux 7-11 ans.

Pour mémoire, c’est cette même association catholique qui s’était attaquée à la Ligne Azur, le dispositif de ligne d’écoute pour les jeunes en questionnement sur leur orientation sexuelle ou leur identité de genre, ainsi qu’à la brochure d’informations de Sida Info Service « Tomber la culotte », accusée d’« initier au lesbianisme, mode d’emploi à la clé », et qui milite toujours activement contre l’enseignement de la prétendue « théorie du genre » dans les écoles.

C’est donc un discours bien enrobé d’hétéronormativité que l’on retrouve dans ces sept petites vidéos, où des enfants interrogent leurs parents sur l’amour, la sexualité ou ce qui fait que l’on est un garçon ou une fille (sans jamais prononcer le mot « genre », évidemment). Sans tomber dans un sexisme à visage découvert, la websérie distille à coups de blagues bon enfant et d’ambiance familiale de bons vieux stéréotypes de genre, avec Papa qui répare le vélo et Maman qui se maquille dans la salle de bains. Et attention, pour ne pas laisser croire que les femmes ne seraient pas les égales des hommes, les courts-métrages clament de façon très explicite que les unes et les autres sont bien différent.e.s… mais qu’ils et elles n’en restent pas moins très complémentaires et ont plein de choses à s’apporter mutuellement, comme Maman qui a appris à Papa à cuisiner, vu qu’il en était incapable avant de la rencontrer.

Difficile de ne pas sourire en entendant le vagin subtilement décrit le « couloir de vie », ou en constatant l’enthousiasme débordant des enfants à l’idée de pouvoir un jour devenir un papa ou une maman, dès lors qu’ils seront pubères (c’est vrai, souvenez-vous, c’était le moment où on ne pensait QU’À ÇA).

Produite par l’Ircom, une école privée (catholique) d’Angers, Lucas et Léa, le cours de la vie a été conçue en partenariat avec l’association Cler Amour et Famille, qui s’était notamment opposée en 2010 à la diffusion du film de Sébastien Watel Le Baiser de la Lune.

Voir la bande-annonce de la websérie :

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur BANDE-ANNONCE : Lucas et Léa, le cours de la vie.