Chéries Chéris 2021 : le « before » commence aujourd’hui en ligne

Publié le

Au programme de cette sélection en ligne : 20 longs-métrages et 20 courts-métrages mélangeant fiction, documentaire, patrimoine et un focus-événement « Une renaissance Noire ».

Image extraite du film culte « The Watermelon Woman » (1996) - DR

Le festival de cinéma LGBTI+ de Paris a confirmé les dates de report de sa 26ème édition qui se tiendra du 29 juin au 6 juillet prochains dans les salles MK2 à Paris. Mais, dès aujourd’hui et jusqu’au 1er juin, le festival propose une sélection de films à découvrir en avant-première sur la plateforme Mk2curiosity.com.

Côté fictions, vous pouvez découvrir pas moins de 15 films parmi lesquels le dernier film inédit et surprenant du réalisateur canadien culte Bruce LaBruce, Saint-Narcisse, un objet de cinéma étrange où se mêlent enquête familiale, extases sexuelle et religieuse et « twincest » (relation incestueuse entre jumeaux), rien que ça !

Style particulier

À l’affiche également une œuvre parmi les plus emblématiques du New Queer Cinema, The Watermelon Woman (prix Teddy Award du meilleur film en 1996), un film qui a marqué l’histoire de l’affirmation des lesbiennes noires américaines et initié un style particulier mêlent documentaire et fiction.

Conseillés également, deux films qui témoignent du dynamisme créatif du cinéma queer sud-américain : Je m’appelle Bagdad, joli « coming of age » brésilien sur une skateuse de 17 ans qui célèbre la sororité et Los Fuertes, une véritable passion amoureuse entre Lucas et Antonio dans un village de pêcheurs du sud du Chili. 

Identité noire et queer

Côté documentaires, Sous la peau suit le parcours d’un ado trans en Suisse, le film canadien La Fabrique du consentement : Regards lesbo-queer interroge les sexualités queer féminines via les notions de consentement et de culture du viol.

Deux documentaires questionnent l’identité noire et queer : le mythique Black is… Blanck ain’t de Marlon Riggs (1994), mort du sida pendant le tournage et A Place of Rage de Pratibha Parmar (1991) qui donne la parole à des artistes et militantes africaines-américaines. 

Le pass valable pour visionner l’intégralité des films proposés par le festival pour cette semaine de « before » est à 14,90 euros dès aujourd’hui et 70 pass sont mis en vente au tarif de 10,90 euros pour les « early birds », autrement dit les premier.e.s arrivé.e.s sur le site cheries-cheris.com

 

Centre de préférences de confidentialité