Londres : bientôt un mémorial pour les personnes mortes du sida

Publié le

La ville de Londres accueillera bientôt son premier monument dédié aux personnes mortes du sida, qui sera situé sur Tottenham Court Road.

Memorial Aids/Shutterstock

Après de longues années de demande, un monument mémorial permanent spécialement dédié aux personnes mortes du sida va être installé dans le centre de Londres. Une grande sculpture a été commandée par l’association AIDS Memory UK et sera prochainement installée sur Tottenham Court Road.

Le mémorial sera proche de l’ancien hôpital Middlesex, qui a abrité le premier service spécialisé dans l’épidémie du sida et de la clinique James Pringle House, qui a accueilli certains des premiers patients au Royaume-Uni. La zone géographique est aussi situé proche de la clinique Bloomsbury, l’une des cliniques les plus active concernant le VIH au Royaume-Uni.

La date de livraison de la sculpture ainsi que les artistes impliqué·es dans le projet n’ont pas encore été dévoilés.

Jonathan Blake, de AIDS Memory UK, est l’un des premiers hommes gays à avoir été diagnostiqué positif au VIH à Londres. Il a déclaré au média LGBTI+ Attitude : « Je voudrais qu’un mémorial soit créé à la mémoire de ceux qui sont morts du VIH. Nous avons besoin d’un endroit ici à Londres, comme il y en a à Brighton. »

« Alors que nous nous préparons à commémorer [en 2022] le 40e anniversaire de la mort de Terry Higgins, il est juste qu’il y ait un mémorial permanent à ceux qui sont morts de maladies liées au sida au Royaume-Uni. Ce mémorial devrait non seulement se souvenir de manière appropriée de ceux que nous avons perdus, mais aussi nous inciter à atteindre notre objectif (…) de mettre fin aux nouveaux cas de VIH d’ici 2030 », a déclaré Ian Green, PDG de l’association THT.

Une série d’évènements sera organisé cet été par AIDS Memory UK afin de mieux faire connaître la campagne et de collecter des fonds pour le mémorial.

Centre de préférences de confidentialité