Virginie Ledoyen : « Je ne vois pas comment on peut faire un film aujourd'hui sans que cette question de la représentation LGBT ne se pose »

Publié le

L'actrice Virginie Ledoyen, qui vient d'être choisie pour présider le jury de la Queer Palm 2019, le prix LGBT+ du Festival de Cannes, accorde sa première réaction à Komitid.

Virginie Ledoyen, présidente de la Queer Palm 2019 - Eric Guillemain
Virginie Ledoyen, présidente de la Queer Palm 2019 - Eric Guillemain
Article Prémium

Pour sa 10ème édition, la Queer Palm, le prix LGBT+ du Festival de Cannes a confié la présidence du jury à la comédienne française Virginie Ledoyen. Le long métrage et le court métrage lauréats de la 10ème édition de la Queer Palm seront annoncés lors d’une cérémonie le vendredi 24 mai, veille du palmarès officiel du Festival.

Le jury annoncé également ce jour est composé de la chef opératrice Claire Duguet qui travaillait depuis 2001 aux côtés d’Agnès Varda, de la comédienne Kee-Yoon Kim qui prépare son premier long métrage et des réalisateurs brésiliens Filipe Matzembacher et Marcio Reolon dont le nouveau film, Hard Paint (Teddy Award à Berlin en 2018) sort en France le 15 mai.

Virginie Ledoyen a choisi Komitid pour sa première réaction après avoir été nommée présidente du jury de la Queer Palm 2019.

Komitid : Quand Franck Finance-Madureira vous a proposé d'être présidente du jury de la Queer Palm 2019, comment avez-vous réagi ?

Virginie Ledoyen : Je n'ai posé aucune question, j'étais super fière, très contente. C'est un prisme intéressant comme regard à porter sur les films. Il n'y a bien sûr pas que celui-ci, mais c'est un angle d'attaque qui est beaucoup plus large que ce qu'on pourrait définir.

La suite de cet article est réservée aux abonné•e•s.
Pour continuer la lecture, veuillez vous identifier ou abonnez-vous à partir de 1€.