On a parlé langage inclusif, mouvements « anti-genre » et suprématie masculine avec l'historienne et linguiste Éliane Viennot

Publié le

Avec son ouvrage « Le langage inclusif : pourquoi, comment », publié aux éditions iXe, Éliane Viennot nous démontre avec beaucoup de pédagogie pourquoi la langue française est devenue si sexiste et comment progresser (facilement) vers un langage égalitaire.

L'écriture égalitaire dans tout ses états - Fabien Jannic-Cherbonnel / Komitid
Article Prémium

« Il faut sortir de la tête des gens que le masculin l’emporte sur le féminin. » Après avoir déjà publié notamment en 2014 Non, le masculin ne l’emporte pas sur le féminin ! Petite histoire des résistances de la langue française (iXe), impossible pour Éliane Viennot, professeuse émérite de littérature française de la Renaissance, de ne pas reprendre la plume face à la polémique de l’automne dernier sur l’écriture inclusive (que nous préférons désigner comme écriture égalitaire). Cette historienne spécialiste de la langue française, désignée comme « papesse de l’écriture inclusive » par nos confrères et consœurs du Figaro, a récemment publié Le langage inclusif : pourquoi, comment aux éditions iXe. « Dans mes ouvrages précédents, je n’avais pas beaucoup insisté sur comment faire. Or j’observe que les gens veulent s’y mettre, comprendre et savoir comment s’y prendre », explique Éliane Viennot à Komitid. L’autrice a pensé son ouvrage comme un petit guide, « un petit vade-mecum où j’explique pourquoi nous…

La suite de cet article est réservée aux abonné•e•s.
Pour continuer la lecture, veuillez vous identifier ou ou abonnez-vous à partir de 1€.
  • phil86

    Un feu de paille c’est un feu qui démarre très fort mais qui ne dure pas. Il semble que l’article veut dire le contraire.