Rassemblement contre les LGBTphobies à Paris : des milliers de manifestant.e.s et des discours pas toujours consensuels

Publié le

Les associations LGBT+ étaient au rassemblement contre les LGBTphobies ce dimanche à Paris. Dans les prises de parole, les divergences étaient flagrantes.

Rassemblement contre les LGBTphobies / Photo: Christophe Martet
Article Prémium

Mise à jour le 23 octobre à 9h30 : l’article a été modifié. Changement de nom pour l'association Handi-Queer

Un rassemblement préparé à la hâte mais qui semble avoir été une réussite. Plusieurs milliers de personnes (selon la police) se sont retrouvées sur la place de la République – enfin sur une fraction de la place, occupée par ailleurs par une opération commerciale – pour dénoncer la vague d'agressions homophobes de ces dernières semaines.

Invitée ce matin sur France Inter, Marlène Schiappa, la secrétaire d’État chargée de l'égalité entre les femmes et les hommes et de la lutte contre les discriminations, a réagi en condamnant « sans ambiguïté » les actes mais aussi l'ensemble des propos homophobes car, a-t-elle expliqué, « il y a une sorte de continuum de l’homophobie qui commence par des propos homophobes qui tentent de légitimer ensuite le passage à l’acte ». Mais à la question de savoir si les pouvoirs publics allaient répondre positivement aux revendications des associations  Marlène Schiappa a botté en touche, expliquant que l'heure était encore aux discussions.

« Nous demandons une condamnation plus systématique en particulier quand le discours vient de l’église, qui est entendue et qui a un poids. »

La suite de cet article est réservée aux abonné•e•s.

Pour continuer la lecture :

Vous êtes déjà abonné•e•s ?

Identifiez-vous