Courtney Act parle visibilité et représentation de la bisexualité, et ça fait du bien

Publié le

La célèbre drag queen australienne a été interviewée par Pink News à quelques jours de la diffusion de « The Bi Life », l'émission de télé-réalité de rencontre entre personnes bisexuelles dont elle est la présentatrice. L'occasion pour elle de porter un message fort quant à la visibilité et la représentation des personnes bies.

Courtney Act, drag queen australienne - Capture d'écran YouTube / Courtney Act
Courtney Act, drag queen australienne - Capture d'écran YouTube / Courtney Act

En pleine promotion de The Bi Life (« première émission de dating réunissant des hommes et des femmes bisexuelles », pour citer la chaîne), l’émission qu’elle va présenter à partir du 25 octobre sur E ! Entertainment au Royaume-Uni, la fabuleuse drag queen australienne Courtney Act en profite pour porter un message important et fort pour les personnes bisexuelles.

Interviewée par Pink News, la célèbre drag queen s’est longuement exprimée sur les discriminations à l’encontre des personnes bies et le manque de visibilité criant dont elles sont victimes. « La communauté bisexuelle représente le plus grand pourcentage de la communauté LGBT+, mais elle est la moins visible », déplore-t-elle. « À chaque fois que vous voyez des exemples de personnes bisexuelles à la télévision, comme Lady Gaga dans American Horror Story, elles sont toujours un peu prédatrices, un peu comme les Britanniques sont dépeintes à la télévision américaine », analyse-t-elle.

« Beaucoup de gays utilisent la bisexualité comme sexualité transitoire… »

Au delà de l’invisibilisation des personnes bisexuelles dans la société en général, Courtney Act pointe surtout la situation au sein des communautés LGBT+. « Beaucoup d’hommes gays, en particulier, utilisent la bisexualité comme sexualité transitoire avant de se définir en tant que gay. (…) Ainsi, ils se disent : « Oh, eh bien, je disais que j’étais bisexuel et que maintenant je suis gay, donc tous les bisexuels doivent être comme ça. » »

Comme elle sait si bien le faire, elle n’a pas manqué de s’attaquer à une idée reçue sur la bisexualité, une parmi les innombrables qu’il y a dès que l’on touche à ce sujet : « Être bisexuel ne signifie pas seulement que vous êtes attiré par les hommes à 50 % et les femmes à 50 %. Cela peut vouloir dire que vous êtes attiré par des personnes du même sexe que vous, de genres différents, pas nécessairement en même temps, pas nécessairement de la même manière, et pas nécessairement au même degré. »

Pour aller plus loin, sachez qu’à l’occasion de la journée mondiale de la bisexualité le 23 septembre dernier, la drag queen s’est attaquée à plusieurs préjugés autour de la bisexualité. À voir :