« Tout pour faire exploser la majorité » : échographie de la stratégie de com' autour de la PMA pour toutes

Publié le

Les choses se bousculent autour du dossier PMA depuis la mi-juillet, les députés de la majorité s'affirment et s'agitent, le gouvernement recadre. Analyse de la stratégie de communication qui se joue autour d'un sujet explosif aux yeux de l'exécutif.

pma pour toutes macron
Des pancartes en faveur de la PMA pour toutes lors de la Marche des fiertés parisienne, le 30 juin 2018 - Philippe Peyre
Article Prémium

Le gouvernement n’aura pas tardé à réagir après la sortie du rang du député de la majorité Guillaume Chiche la semaine dernière. « Ne pas confondre vitesse et précipitation », a expliqué le porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux au parlementaire, qui entendait déposer une proposition de loi en faveur de la PMA pour toutes, avant d’y renoncer. « Travailler avant de communiquer », a de son côté exprimé Richard Ferrand, chef de file des député.e.s de la majorité. Recadrage en bonne et due forme de l’exécutif ? « Il n’y pas de soumission ni de couac. Ça a été dit très clairement par Christophe Castaner, par moi même et par Richard Ferrand, ce n’est pas un recadrage ni une mainmise de l’exécutif sur le législatif, c’est juste une décision collective de la majorité », a assuré Guillaume Chiche, interrogé par Komitid, pour justifier son retour en arrière. Pour Flore Santistéban, politologue, maître de conférences à Sciences Po…

La suite de cet article est réservée aux abonné•e•s.
Pour continuer la lecture, veuillez vous identifier ou abonnez-vous à partir de 1€.