Alerte mignonnerie : quand les vieux et vieilles apprennent l'argot des jeunes LGBT+

Publié le

Le site américain Into a fait une petite séries de vidéos où les vieux gays et les vieilles lesbiennes apprennent les mots des jeunes. C'est fort !

video Old Lesbians
Vidéo « Old lesbians try new lesbian slang » - Capture d'écran Into / YouTube

Il y a un an, le Guardian publiait une vidéo dans laquelle Louis, 13 ans, et Percy, 78 ans, taillaient la bavette sur ce que c’est que d’être gay dans deux époques différentes. C’était si mignon, qu’on avait envie de pleurer. Le site américain Into a répliqué avec une formidable petite série de vidéos, où les vieux et vieilles se confrontent au langage utilisé par les jeunes.

Belita, Phylis et Sabel ont par exemple appris les significations de « futch » (une lesbienne femme qui a une personnalité de butch), de « gold star » (une lesbienne qui n’a jamais eu de relation sexuelle avec un homme cis), « pillow princess » (une lesbienne qui fait l’étoile de mer, au lit), et se sont offusquées du fait que « baby dyke » soit une expression des années 70 récupérée par les jeunes.

Bill, Robert et Mick

En mai dernier, le site avait également fait une vidéo avec Bill, Robert et Mick qui découvraient l’argot des jeunes gays de façon excessivement cute. Les trois compères lisaient pour la première fois les mots « bussy » (abréviation de boy pussy, le pubis), de « bop » (pour musique cool, auquel ils ont répondu « c’est comme beebop pour nous ») et « extra » pour « excessive » (« on disait « queen » nous »).

On espère que vous parlez anglais pour découvrir vite ces condensés de mignoneries qui n’en sont pas moins politiques : ces personnes ont vécu à une époque où l’homosexualité était un crime.