« Quouïr », un nouveau podcast de Nouvelles Écoutes pour « faire entendre » les personnes LGBT+

Publié le

Komitid dévoile en exclusivité la mini série « Quouïr » de la journaliste Rozenn Le Carboulec. L'émission donnera la parole à six personnes LGBT+ qui raconteront leur vécu. Et nous avons la bande-annonce en exclusivité.

Qu'ouïr
Rozenn Le Carboulec est derrière le podcast « Qu'ouïr » - Nouvelles Écoutes

Queer, qu’ouïs-je ? Quouïr ne vous dit encore rien, mais l’émission va bientôt devenir votre podcast de l’été préféré. Produite par Nouvelles Écoutes (La Poudre, notamment), les six épisodes raconteront le vécu, le coming-out et les expériences de six personnes LGBT+ différentes, venant des quatre coins de la France.

Pensé et réalisé par la journaliste Rozenn Le Carboulec, passée par Buzzfeed, l’Obs et Bastamag, le projet veut « faire entendre » les personnes LGBT+ « dans toute leur diversité ». Le premier épisode sera disponible le 5 juillet prochain et en attendant, Komitid vous dévoile en exclusivité la bande-annonce de Quouïr. Mais écoutez plutôt :

Impatient.e.s ? Vous pouvez d’ors et déjà vous abonner au podcast sur Apple Podcasts directement ici. La rédaction a également pu joindre par téléphone Rozenn Le Carboulec, spécialiste des sujets de société, queers et féministes, qui nous a expliqué pourquoi elle a eu envie de créer Quouïr.

 

C’est quoi Quouïr ?

Rozenn Le Carboulec : C’est un podcast en six épisodes, dans lequel des personnes LGBT+ vont raconter la manière dont elles ont découvert leur genre et leur sexualité, et la façon dont elles en ont parlé à leur proche. En d’autres termes, la manière dont elles ont fait leur coming out. Ce sera des histoires avec des profils et des vécus différents, qui viennent de toute la France. Ça me semblait important de ne pas avoir un podcast parisiano-centré et de s’éloigner un peu pour aller voir ce qu’il peut se passer dans d’autres régions.

C’était important pour vous de faire un podcast queer sur ces questions-là ?

« Il est nécessaire d’occuper le terrain sur ces thématiques-là »

Oui, c’était important. D’abord, parce que je suis lesbienne, et que je vais le dire dans le podcast. Ce sera un peu mon coming out à moi (rires), parce que je n’ai pas forcément l’habitude d’être visibilisée là-dessus d’un point de vue personnel. Et puis c’est important, parce qu’il existe très peu de contenus LGBT+ encore aujourd’hui en France. Il y a peu de podcasts sur ces questions, à part quelques très bonnes émissions sur des radios associatives. Et puis l’actualité nous démontre chaque jour la nécessité de la prise de parole des personnes LGBT+. On l’a vu encore avec le tag homophobe dans le Marais, avec l’enquête Ifop qui confirme que la moitié des personnes LGBT+ ont subi une agression physique. Tout ça montre que l’homosexualité, la bisexualité et la transidentité sont loin d’être totalement acceptées aujourd’hui en France en 2018 et qu’il est nécessaire d’occuper le terrain sur ces thématiques-là.

Six épisodes, six personnes différentes… Sans spoiler nos lecteurs et lectrices, y-a-t‘il une personne en particulier qui vous a touchée ?

Je ne veux rien spoiler. Mais je vais dire que les six interviewés ont des vécus différents qui m’ont tous touchés à leur façon. J’ai dû faire des choix pour ce podcast. Six personnes au final, c’est très peu. Et ça n’a d’ailleurs pas du tout vocation à représenter l’ensemble de la communauté LGBT+, c’est impossible d’être exhaustif en six épisodes. Mais quand j’ai lancé l’appel à témoignages l’année dernière, j’ai eu beaucoup de retour et ça m’a montré qu’il y avait vraiment une nécessité de prise de parole des personnes concernées sur ces thématiques-là. Ce qui m’a encore motivée à lancer ce projet.

Travailler avec Nouvelles Écoutes, c’était quelque chose d’évident pour vous ?

Pour ce projet, il me semblait important de me tourner vers des gens dont j’étais certaine qu’ils allaient être respectueux et bienveillants vis-à-vis des thématiques choisies et des personnes interviewées. Vu les contenus qu’ils publient, comme La Poudre, qui est un podcast totalement féministe animé par Lauren Bastide, je me disais que je pourrais être libre et respectée dans mes choix. 

Fabien Jannic-Cherbonnel @FabienJ

Centre de préférences de confidentialité

Fermer votre compte ?

Votre compte sera fermé et toutes les données seront définitivement supprimées et ne pourront pas être récupérées. Confirmez-vous ?