« Yep, I'm gay », l'actrice Amandla Stenberg fait son coming out gay !

Publié le

« Je suis reconnaissante du fait qu'être gay m'a apporté la capacité de d'expérimenter et de comprendre l'amour et le sexe, et donc la vie, d'une façon géniale et infinie. » La jeune actrice et militante afroféministe Amandla Stenberg vient de faire son coming out gay, et on est gagas.

Amandla Stenberg
Clip de "Let my baby stay" - capture d’écran / Youtube-Vevo

Nous l’avions connue toute petite dans le premier opus de la série des Hunger Games où elle jouait Rue, une petite fille du district 11, à l’origine de la scène la plus triste de la saga. Amandla Stenberg, a aujourd’hui 19 ans et vient de faire son coming out gay, dans les pages du magazine de mode Wonderland.

À la question « qu’est-ce que tu aimes dans le fait d’être gay ? », l’actrice a répondu « je suis reconnaissante du fait qu’être gay m’a apporté la capacité d’expérimenter et de comprendre l’amour et le sexe, et donc la vie, d’une façon géniale et infinie. Le processus continu de désapprendre l’hétéronormativité et l’homophobie internalisée peut être difficile, mais l’une des plus grandes bénédictions réside dans la compréhension magique de l’amour, en dehors des limites confinées des rôles hétérosexuels acquis. »

« Ma sexualité est une partie de moi avec laquelle je suis née et que j’aime profondément »

« C’est en notre pouvoir de révéler l’amour volatile qui existe en nous, en dehors de toute socialisation. Lorsque j’ai été capable de me débarrasser de ces paramètres, je me suis retrouvée dans un grand puits d’amour inimaginable, libéré de la domination patriarcale. Ma sexualité n’est pas un produit de mon expérience passée avec les hommes, que j’ai aimés, mais plutôt une partie de moi avec laquelle je suis née et que j’aime profondément. »

En plus d’être une actrice aguerrie, la jeune femme a été élue féministe de l’année 2015 par la Ms. Foundation for Women. Elle est considérée comme l’une des ados les plus influentes des États-Unis. Ce n’est pas la première fois qu’Amandla Stenberg fait son coming out. Auparavant identifiée comme queer et pansexuel, elle avait fait son coming out bisexuel à 17 ans alors qu’elle était en charge du snapchat du magazine Teen Vogue.

#BlackGirlMagic

Le magazine l’avait repérée grâce à son combat pour la cause noire sur « Don’t Cash Crop My Cornrows » (« Ne vous appropriez pas mes tresses »), un projet qui traite de l’importance des cheveux chez les femmes noires. Cette vidéo, qui cumule plus de deux millions de vues, était sortie à l’aube du mouvement Black Lives Matter. C’est avec eux qu’elle a créé la vidéo afro-féministe #BlackGirlMagic.

Elle avait montré ses convictions en racontant à la chaîne canadienne CBC ses auditions pour le film Black Panther. « Je n’étais vraiment pas loin (d’obtenir un rôle, ndlr) et ils m’ont demandé « voulez-vous continuer de vous battre pour ça ? » et je me suis dit que ce n’était pas juste. Ce ne sont que des acteurs très noirs jouant des Africains, et je me suis dit qu’en tant qu’Américaine bi-raciale avec un accent nigérian, je ne pouvais pas juste prétendre que j’étais de la même couleur que tous les autres dans le film ».

Comme les talents de la jeune femme semblent insondables, nous vous enjoignons à terminer la lecture de cet article en musique, avec son clip hypnotisant « Let my baby stay ».