« Ne plus être un couple au rabais » : six couples nous racontent pourquoi ils se sont mariés

Publié le

Cinq ans après le mariage pour tous, Komitid a donné la parole à des couples de gays et de lesbiennes pour qu'ils nous livrent un bout de leur mariage. Au programme, donc, des larmes, de la joie... et quelques confettis.

Jean-Simon et Raynald, mariés en 2016.
Jean-Simon et Raynald, mariés en 2016.
Article Prémium

Certains attendaient la loi depuis des années et se sont mariés tout de suite. D'autres ont préféré attendre, abasourdis par le bruit des antis. Il y en a même que ça a carrément dégoûté pour un long moment. Il y a aussi ceux qui disent qu'ils s'en fichent, qu'ils n'en ont pas besoin, de cette loi. Après tout à quoi ça sert de se marier ? Cinq ans après la loi dite du mariage pour tous, Komitid a posé la questions à six couples. Témoignages.

Michel et Pierre-Olivier : « J'ai un mari, point barre ! »

Michel, 48 ans, Pierre-Olivier, 52 ans, Lyon, ensemble depuis 1993, pacsés en 1999, mariés en 2014

Michel, 48 ans, Pierre-Olivier, 52 ans, Lyon, ensemble depuis 1993, pacsés en 1999, mariés en 2014.

« Ça été pour nous la suite logique des choses, l'aboutissement de 21 ans de vie commune. On n'a pas voulu se précipiter et faire partie des premiers mariages parce qu'on a quand même été pas mal refroidi par les manifestations des anti mariage pour tous. Notre union nous a donné l'impression d'être un couple normal, de ne plus être un couple au rabais qui n'avait pas les mêmes droits que les autres. Désormais, on peut dire "J'ai un mari, point barre !" ». Ça permet de s'affirmer, de légitimer notre statut social. On n'est pas un couple au rabais. Nous sommes fiers de s'être mariés, nous avions envie de le partager. »

La suite de cet article est réservée aux abonné•e•s.

Pour continuer la lecture :

Vous êtes déjà abonné•e•s ?

Identifiez-vous