PMA: Un avis « catastrophique »

Publié le

Le Comité Consultatif National d'Ethique (CCNE) s'est certes déclaré favorable à l'ouverture de la PMA pour les couples de femmes et les femmes seules. Mais les associations se sont vite aperçues que le reste de l'avis est moins reluisant.

Article Prémium

La joie aura été de courte durée. Le Comité Consultatif National d’Etique (CCNE) a rendu hier le 27 juin son avis sur la PMA. Si l’on ne regarde que la conclusion, l’avis recommande l’ouverture de la PMA. C’est donc positif, non ? Mais quand on lit l’avis en détail, les choses se gâtent… Le Pr Jean-François Delfraissy, président du CCNE, et deux des rapporteurs du texte avaient invité hier quelques associations après la publication de l’avis, parmi lesquelles Act Up-Paris, Fières, les Enfants d’Arc en ciel, le Planning Familial ou l’APGL. Celles-ci ont fait part de leur mécontentement. « On a d’abord commenté la méthode, rapporte Veronica Noseda du Planning Familial. Le comité n’a pas consulté d’association lesbienne pour rendre un avis sur la PMA.  » En effet, une seule lesbienne a été auditionnée. Il s’agit de la très réactionnaire historienne Marie-Jo Bonnet, qui est opposée à la PMA, comme elle l’affirmait en 2016 au…

La suite de cet article est réservée aux abonné•e•s.

Pour continuer la lecture :

Vous êtes déjà abonné•e•s ?

Identifiez-vous