Paris capitale LGBTQI-Friendly: les recommandations de Jean-Luc Romero-Michel

Publié le

Anne Hidalgo avait chargé Jean-Luc Romero-Michel de lui remettre un rapport pour que Paris (re)devienne une capitale LGBTQI. L'élu a remis 52 recommandations.

Article Prémium

Paris sera-t-elle bientôt une capitale LGBTQI-Friendly au même titre que Montréal, Sydney, Madrid ou Tel Aviv ? C’est ce que veut la maire de Paris, Anne Hidalgo. En octobre dernier, elle a chargé Jean-Luc Romero-Michel de lui faire des recommandations pour développer l’attrait touristique de Paris auprès d’une clientèle LGBTQI. L’élu, conseiller régional et municipal à Paris, et président d’Elus locaux contre le sida, a remis son rapport, intitulé Paris, ville phare de l’inclusion et de la diversité, ce matin du 13 juin à l’Hôtel de ville de Paris devant un parterre de journalistes et de militant.e.s. Il a dressé un constat contrasté de la situation parisienne. « Paris n’est pas la belle endormie qu’on présente, mais elle n’est pas non plus au diapason de ce que font certaines autres villes. », a-t-il affirmé. Pour ses 52 recommandations, l’élu a auditionné ou sondé plus de 70 personnes ou associations, aussi bien des militant.e.s, que des commerçant.e.s…

La suite de cet article est réservée aux abonné•e•s.

Pour continuer la lecture :

Vous êtes déjà abonné•e•s ?

Identifiez-vous