Régionales: La « Manif pour tous » fanfaronne

Publié le

La "Manif pour tous" estime que ses sujets ont pesé dans la campagne et prend déjà date pour 2017.

La « Manif pour tous » ne boude pas son plaisir. Dès hier soir, l’organisation anti-LGBT s’est félicitée sur Twitter de la victoire des candidat.e.s ayant fait allégeance à ses thèses au second tour des élections régionales (Lire Élections régionales : les régions où les associations LGBT ont du souci à se faire) .

Elle estime même que les meetings Questions pour un président de région ont « visiblement beaucoup pesé dans les résultats ». Sur quel sondage s’appuie cette affirmation ? Mystère.

La MPT s’est également félicitée de la défaite de Claude Bartolone (PS) en Ile de France. Ce dernier s’en était pris à son adversaire en estimant qu’elle faisait la promotion de « Versailles, Neuilly et la race blanche » et de la Manif pour tous. Il est vrai que Valérie Pécresse était de toutes les « manifs pour tous » et qu’elle a assisté au meeting de l’association.

En tout cas, la droite est prévenue. La Manif pour tous entend être « vigilante sur les engagements pris pendant la campagne ».

Mais surtout, les anti-mariage pour tous ont désormais 2017 dans le viseur.