Journée de la visibilité lesbienne : dix séries lesbiennes à découvrir

Publié le

Ce mardi 26 avril, à l'occasion de la journée de visibilité lesbienne, Komitid vous propose dix séries lesbiennes à découvrir et à regarder… sans modération !

Image extraite de la série « Anne + »
Image extraite de la série « Anne + » - DR

« Anne + » (Pays-Bas)

Cette série néerlandaise suit la vie amoureuse mouvementée d’Anne, une jeune femme lesbienne qui vit à Amsterdam. Chaque épisode revient sur une rencontre amoureuse, que ce soit son premier amour ou une simple histoire d’un soir.

Anne+ dresse avec humour et justesse le parcours amoureux, souvent chaotique, durant la vingtaine en abordant les difficultés propres à l’identité lesbienne et se questionne sur le « dating » moderne, entre applications de rencontre, couple monogame et infidélité. La série, dont la première saison est en accès libre sur Youtube, a récemment été adaptée en film par Netflix.

 

« Feel Good » (Royaume-Uni)

Feel Good raconte l’histoire d’amour entre Mae Martin, une stand-uppeuse canadienne, qui joue son propre rôle, et George, une professeure, dont c’est la première relation lesbienne. Une relation amoureuse qui se complique lorsque George apprend que Mae est une ancienne alcoolique. Entre les rires et les larmes, le couple essaye d’avancer et tente de naviguer comme il peut dans cette réalité, parfois difficile à vivre pour les deux partenaires. Une histoire d’amour et de résilience divinement incarnée.

La série, disponible sur Netflix, a d’ailleurs eu droit à une seconde saison.

« Luimelia » (Espagne)

Luimelia est la contraction de Luisita et Amelia. Les deux femmes, en couple, ne font qu’une. Tout au long des trois saisons, la caméra suit leur histoire. De leur rencontre à leur emménagement ensemble, en passant par leurs disputes et leurs moments de complicité. Ici, le couple est montré dans toute son essence, du ravissement des premiers jours à la nostalgie du temps qui passe et de l’amour qui s’essouffle parfois. Un régal d’honnêteté et d’authenticité. La série est disponible sur Canal+.

La bande annonce de la saison 1 est en version originale

« La théorie du Y » (Belgique)

Anna s’ennuie dans son couple. Un jour, elle plante Matteo, son copain avec qui elle est depuis cinq ans et qui l’emmène chaque dimanche déjeuner chez ses parents. Lors de sa fuite, elle rencontre Claire. Cette rencontre et l’histoire d’amour qui en naitra poussera Anna à s’interroger sur son identité amoureuse. Les hommes, les femmes, elle ne sait plus ce qu’elle veut. Peu à peu, elle laissera de côté ses interrogations pour vivre et s’investir dans le militantisme LGBTI+. Une belle histoire de découverte de soi, de lâcher prise et d’acceptation. La saison 3 est attendue pour le 16 mai prochain. En attendant, les deux premières saisons sont à découvrir sur Youtube.

« The Bisexual » (Royaume-Uni)

The Bisexual est centré sur le personnage de Leila, une femme bie dans la trentaine. En couple depuis dix ans avec Sadie, Leila se questionne. Qui est-elle ? Qui désire-t-elle ? Les femmes ? Les hommes ? A travers cette quête d’identité, la série interroge l’orientation sexuelle et les étiquettes qui la définissent. Lesbienne, bie, queer… Est-ce que tout cela à encore un sens ? Une importance ? La réponse à la fin des six épisodes, magnifiquement réalisés. The Bisexual est à découvrir sur Canal+. 

« Vida » (Etats-Unis)

Vida commence au moment où Emma et Lynn, deux sœurs que tout oppose, sont confrontées au décès de leur mère. Elles doivent alors retourner dans East Los Angeles, le quartier où elles ont grandi. Elles découvriront que leur mère était en couple avec une femme depuis des années. Passée la surprise, elles s’adapteront à cette nouvelle réalité et à cette nouvelle vie dans laquelle elles feront de nombreuses rencontres. Une belle satire sur la famille et ses multiples secrets. Une série à découvrir sur la plateforme de streaming Starzplay. 


Bande annonce Saison 1 en version originale

« Manon 20 ans  » (France)

Manon 20 ans est la suite de 3xManon, une série produite par Arte qui raconte l’histoire de Manon, une jeune-fille envoyée en centre éducatif fermé. Dans cette suite, Manon avance pas à pas dans le monde des adultes. Elle qui a passé un BTS, tente désespérement d’être mécanicienne dans un garage avant finalement d’y obtenir un poste à l’accueil.

Elle y rencontre notamment Jennifer, avec qui elle vivra une histoire d’amour, rapide mais vibrante. Un portrait bienveillant d’une jeune femme qui se cherche, sans forcément se trouver. Les trois épisodes sont disponibles sur la boutique ARTE.

« Valeria » (Espagne)

Cette série espagnole suit les aventures de quatre amies trentenaires vivant à Madrid. Parmi elles, Nerea, une lesbienne qui a bien du mal à s’ouvrir sur le plan sentimental. Un personnage touchant et une série rafraichissante et drôle. Bref, un bon moment assuré. Les deux premières saisons sont disponibles sur Netflix. La troisième arrivera sur la plateforme d’ici l’été. 

« Féminin / féminin » (Canada)

Cette web-série canadienne raconte les vies amoureuses d’un groupe de lesbiennes montréalaises. D’âges et de professions différentes, elles racontent la multiplicité du vécu lesbien. Des premiers émois pour Noémie au désir de maternité pour Steph et Sam en passant par la rupture pour Emilie et Maude, elles livrent chacune un récit singulier. On rit, on soupire, on compatis, on pleure. Bref, on vit ! L’intégralité de la première saison est disponible sur Dailymotion.

« The Sex Lives of Colleges Girls » (Etats-Unis)

Comme son nom l’indique, cette série s’attache à restituer la vie sexuelle d’étudiantes américaines. Parmi elles, Leighton, une lesbienne BCBG au placard. Elle qui utilise les applications de rencontres pour maintenir ses relations cachées, va être chamboulée par sa rencontre avec Alicia. 

Alicia est tout ce que Leighton n’est pas. Engagée, militante et surtout out.  Un couple inattendu en somme. Produit par HBO, la série a été renouvelée pour une seconde saison. En l’attendant, vous pouvez déjà découvrir la première saison sur OCS. Le premier épisode est en accès libre sur Youtube. 

Bande annonce en version originale.

Centre de préférences de confidentialité