Pourquoi « Petite Maman » de Céline Sciamma est un film fantastique

Publié le

Avec « Petite Maman », présenté au Festival de Berlin qui a lieu en ligne cette semaine, Céline Sciamma replonge dans les territoires mystérieux de l’enfance, avec une histoire de fantôme…

« Petite maman », de Céline Sciamma, a été présenté lors du festival de Berlin, en ligne, cette semaine - Lilies Films
Article Prémium

Nelly, 8 ans, a des regrets. Notamment celui de ne pas avoir dit au revoir comme elle le souhaitait à sa grand-mère qui vient de mourir. Alors qu’elle accompagne ses parents dans la maison de la défunte pour faire le grand ménage ultime, sa mère part et la laisse seule avec son père pour quelques jours.

Aventurière et un peu casse-cou, la petite fille part explorer les alentours à la recherche de la cabane dont sa mère lui a parlé. Elle rencontre une petite fille de son âge qui s’appelle Marion, comme sa mère, et qui lui ressemble comme une sœur… 

La suite de cet article est réservée aux abonné•e•s.

Pour continuer la lecture :

Vous êtes déjà abonné•e•s ?

Identifiez-vous

Centre de préférences de confidentialité