Joe Biden est le premier président élu à mentionner les personnes trans dans son discours de victoire

Publié le

Dans son premier discours en tant que président élu samedi 7 novembre, le démocrate Joe Biden a mentionné les personnes trans, une première.

joe biden discours trans
Le président élu des États-Unis, Joe Biden, en janvier 2020 - lev radin / Shutterstock

Samedi 7 novembre, les médias américains ont proclamé Joe Biden comme le nouveau président des États-Unis. Quelques heures plus tard, le démocrate et sa future vice-présidente Kamala Harris ont prononcé leurs discours de victoire à Wilmington, dans le Delaware, ville natale de Joe Biden.

Le président élu a mentionné les personnes trans dans son allocution, une première dans l’histoire des États-Unis. « Je suis fier de la campagne que nous avons construite et menée, je suis fier de la coalition que nous avons constituée, la coalition la plus large et la plus diversifiée de l’histoire […] gay, hétéro, transgenre, latino blanc, asiatique, autochtone », déclare-t-il. Barack Obama avait mentionné la communauté gay lors de son discours en 2008.

« Nous devons rendre la promesse du pays réelle pour tout le monde — peu importe leur race, leur appartenance ethnique, leur foi, leur identité ou leur handicap », affirme Joe Biden. « J’ai dit au début [de la campagne] que je voulais que cette campagne représente l’Amérique et lui ressemble. Je l’ai fait. Maintenant, je veux que cette administration lui ressemble et agisse comme telle ».

L’inclusion des personnes trans dans le discours du président élu a été saluée sur les réseaux sociaux.

Le journaliste Zach Stafford écrit : « Le président élu Joe Biden vient de rendre hommage aux gays et transgenres en les nommant dans son discours de victoire. C’est la première fois qu’un président élu reconnaît la communauté trans dans un discours de victoire. Obama a été le premier à dire « gay » lors du sien en 2008. »

« Tant d’enfants viennent d’entendre notre prochain président considérer la communauté trans avec respect. Aussi égale que n’importe qui d’autre. Quelqu’un a entendu Joe Biden tout à l’heure et s’est senti soutenu peut-être pour la première fois. C’est déjà quelque chose de spécial, c’est déjà un changement », tweete un homme trans.

La militante et journaliste trans Charlotte Clymer déclare : « C’est la première fois qu’un discours de victoire à l’élection présidentielle mentionne spécifiquement le mot « transgenre » et prend un engagement envers nous. Joe Biden nous soutient ».

Joe Biden, engagé pour les droits des personnes trans

La politique de Joe Biden est clairement opposée à celle de Donald Trump, en ce qui concerne les droits LGBT+ et en particulier ceux des personnes trans. Le nouveau président élu a vivement critiqué les prises de position transphobes du républicain et a assuré aux Américain.e.s trans qu’il va les aider, une fois élu.

Depuis son arrivée au pouvoir, l’administration Trump s’est attaquée aux droits des personnes trans. Selon Glaad, le gouvernement républicain a attaqué les personnes LGBT+ dans au moins 181 mesures politiques depuis l’entrée en fonction de Donald Trump en janvier 2017, soit 1389 jours.

Le président républicain leur a interdit de servir dans l’armée en juillet 2017. Le ministère du Logement et du Développement urbain a autorisé les refuges pour sans-abri à discriminer les personnes trans et refuser de les accueillir.

Pendant leur campagne, Joe Biden et Kamala Harris ont dévoilé leur plan LGBTQ+, composé de toutes les mesures que le nouveau gouvernement prendrait s’il était élu. Dans le document est mentionné un revirement du « trans military ban » de Trump et un rétablissement des protections pour les personnes LGBT+ sans-abri. « La haine et la discrimination contre les personnes LGBTQ+ ont commencé bien avant l’arrivée au pouvoir de Trump et Pence. Les vaincre ne résoudra pas le problème, mais c’est un premier pas essentiel pour reprendre notre marche vers l’égalité », écrit le candidat.

Le programme de Joe Biden prévoit également des politiques pour lutter contre les violences envers les femmes trans, en particulier les femmes trans de couleur. Le démocrate propose d’orienter les ressources fédérales pour aider à prévenir la violence anti-trans. Joe Biden compte adopter le LGBTQ Essential Data Act, une loi qui collecte des données sur cette violence, afin de pouvoir la prévenir.

Il compte mettre à jour les rapports supplémentaires sur les homicides du FBI pour inclure l’orientation sexuelle et l’identité de genre. Cela permettrait aux forces de l’ordre de mieux mesurer l’étendue des violences commises à l’encontre des personnes LGBT+.

Centre de préférences de confidentialité