17 Mai : les associations s'adaptent à travers le monde pour l'IDAHOT 2020

Publié le

La Journée internationale contre l'homophobie, la biphobie et la transphobie a lieu tous les 17 mai. En raison des restrictions sanitaires liées à la pandémie de Covid-19, les associations à travers le monde s'adaptent pour célébrer l'IDAHOT.

idahot
Journée internatioale contre l'homophobie, la biphobie et la transphobie - Tatsiana Hrak / Shutterstock

La Journée internationale contre l’homophobie, la transphobie et la biphobie (IDAHOT) a lieu tous les 17 mai. Cet événement a été créé en 2005 pour sensibiliser contre les LGBTphobies. Cependant, en raison des règles sanitaires imposées face à la crise du coronavirus, tous les rassemblements et manifestations organisées pour l’IDAHOT sont annulés cette année. Les associations à travers le monde ont donc dû s’adapter pour mettre en place des initiatives à distance.

Le thème de l’édition de cette année est : « Briser le silence ».

En France

En France, pas de rassemblement ou de remise par la Ville de Paris du Prix international de Paris pour les droits des personnes LGBTQI+. Certaines associations, comme le Collectif Idahot Amiens, ont dû annuler leur festival. D’autres, à l’image de l’EsAc du Pays d’Ancenis, ont invité les personnes LGBT+ à exposer des drapeaux à leurs fenêtres. Jean-Luc Romero avec Élus Locaux Contre Le Sida lance également une campagne de communication visuelle sur Twitter visant à sensibiliser l’opinion sur les principaux enjeux de l’homophobie et de la transphobie en France et dans le monde.

Le 17 mai c'est la journée Internationale Contre l'Homophobie, la Biphobie, l'Intersexophobie et la Transphobie…

Publiée par EsAc – Association lgbtqi+ du Pays d'Ancenis sur Lundi 11 mai 2020

Dans le monde

Partout dans le monde, les associations LGBT+ proposent des alternatives aux rassemblements initialement prévus.

L’association canadienne Halifax Pride organise « Pride Colours At Home », une séance de coloriage virtuelle. Elle a demandé aux artistes locaux LGBT+ de créer des dessins inspirés par l’IDAHOT, et les participant.e.s les colorieront tous ensemble sur l’application Zoom.

Le média mexicain LGBT+ Escándala fera un livestream sur sa chaîne YouTube à 20 heures (heure locale). L’événement, en partenariat avec Glaad, réunira plus de 30 célébrités, influenceur.euse.s, journalistes et militant.e.s. Le Palacio Municipal de Monterrey, où siège le gouvernement municipal, sera éclairé en violet et un.e représentant.e de l’administration prononcera un discours.

En Allemagne, un RainbowFlash est organisé pour chaque IDAHOT, où les participant.e.s lâchent des ballons aux couleurs de l’arc-en-ciel en plein air. À la place, l’association LSVD fera un RainbowFlash virtuel et diffusera des messages préalablement envoyés. Elle invite les participant.e.s à envoyer leur soutien à la communauté LGBT+ en Pologne,  à l’aide de leurs messages.

L’Alliance des organisations queer égyptiennes honore l’IDAHOT à partir du 11 mai, la journée nationale contre l’homophobie et la transphobie. En Égypte, cette journée marque également le 19ème anniversaire de l’affaire du « Queen Boat » ou du « Caire 52 », lorsque les forces de sécurité égyptiennes avaient arrêté 52 personnes et les avaient inculpées pour incitation à l’immoralité et à l’obscénité. S’en était suivi un procès retentissant et des condamnations.

En Thaïlande, des discours d’organismes de diplomatie internationale, d’associations locales et allié.e.s seront publiés en ligne. Un mini-concert virtuel sera également diffusé à 18 heures (heure locale). Une femme trans, qui a participé à The Voice Thailand, se produira avec son groupe de jazz « Johnnifer and the Boys ».