Rachel Mason raconte le tournage de « Circus Of Books », son documentaire sur ses parents, propriétaires d’un sex-shop gay mythique

Publié le

Komitid s'est entretenu avec Rachel Mason, réalisatrice d'un des documentaires les plus fascinants de l'année et qui présente le destin hors du commun de ses parents, Karen et Barry, qui se sont retrouvés presque par hasard à la tête d’une librairie-sex shop gay à Los Angeles pendant 33 ans.

Rachel Mason, la réalisatrice de « Circus of Books », durant le tournage - Netflix
Article Prémium

Circus of Books diffusé depuis une dizaine de jours sur Netflix est l’un des documentaires les plus étonnants de l’année. Rachel Mason y raconte le destin de ses parents, Karen et Barry, qui se sont retrouvés presque par hasard à la tête d’une librairie-sex shop gay à Los Angeles pendant 33 ans. Et ce couple hétéro a régné sur un petit empire du cinéma porno gay qui, dans les années 80, produisait près d’un film par mois.

Leur fille Rachel Mason, artiste queer, compagne de la porn star trans Buck Angel, a raconté à Komitid la genèse de ce documentaire où elle enquête sur les versants mystérieux de sa propre enfance.

Komitid : À quel moment vous-êtes vous dit que vous aviez une histoire incroyable à raconter ? 

Rachel Mason : Bien sûr j’ai toujours su que j’avais une super histoire à raconter. Quand je parlais du projet de documentaire à des personnes, toutes avaient la même réaction enthousiaste en me disant que c’était également un pan entier de l’histoire du porno gay. Le plus dur, cela a été de savoir si j’étais la personne la mieux placée pour raconter cette histoire alors j’ai choisi de faire un documentaire à la première personne. En commençant à tourner cela a vite fait sens et je me suis rendu compte que mon point de vue, ma prospective étaient uniques et que je pouvais raconter cela mieux que personne ce dont je doutais avant de me lancer. 

La suite de cet article est réservée aux abonné•e•s.

Pour continuer la lecture :

Vous êtes déjà abonné•e•s ?

Identifiez-vous