Des employé.e.s du talk-show d’Ellen DeGeneres dénoncent les mauvais traitements qu’elle leur ferait subir

Publié le

Le bad buzz s’amplifie pour Ellen DeGeneres, l’humoriste et présentatrice de « The Ellen Show ». Cette semaine, c’est l’équipe d’employé.e.s qui fait entendre sa colère.

Ellen DeGeneres/Capture d'écran YouTube @The EllenShow

Tout a commencé il y a quelques jours, quand Ellen DeGeneres a comparé son confinement à de la prison lors d’une émission enregistrée depuis le salon de sa grande villa. Les internautes choqué.e.s et très mécontent.e.s de sa comparaison l’ont beaucoup critiqué sur le net. Il y a eu ensuite, la semaine dernière, une pétition qui a été lancée pour réclamer le remplacement d’Ellen DeGeneres par Ellen Page pour présenter son émission. Aujourd’hui, ce sont ses employé.e.s qui dénoncent les mauvais comportements qu’elle aurait avec elles et eux depuis le début du confinement.

D’après le média LGBT+ Queerty, les employés d’Ellen DeGeneres affirment que ses actions envers eux ne correspondent pas à son attitude de compassion et de gentillesse durant ses émissions.

Le personnel affirme qu’elle les a laissés entièrement dans le néant durant plusieurs semaines au début de la pandémie du Covid-19

Le personnel affirme qu’elle les a laissés entièrement dans le néant durant plusieurs semaines au début de la pandémie du Covid-19 et qu’elle a engagé des travailleurs non syndiqués pour former une équipe temporaire pour l’enregistrement de son émission à domicile.

La présentatrice a dit qu’elle voulait « commencer à faire son nouveau spectacle dès que possible » en étant au service de « son personnel et son équipe ».

« Je les aime. Ils me manquent, le mieux que je puisse faire pour les soutenir est de garder l’émission sur les ondes », a-t-elle déclaré.

L’ensemble de son personnel n’a pas l’air du tout d’accord avec ses propos. Il semblerait qu’il n’a pas été payé depuis plus d’un mois et demi et que pendant plusieurs semaines, il soit resté dans l’incertitude de garder les emploi après le confinement.

Quand ils se sont rapprochés de la production (Warner Brothers), il aura été dit que leur salaire serait réduit. Puis leur déception a été plus grande lorsque est apparue, sur les réseaux sociaux, la nouvelle de la création d’une nouvelle équipe non syndiquée pour l’enregistrement de l’émission The Ellen Show à domicile.

Ellen DeGeneres reste murée dans le silence et n’a répondu à aucune de ses interpellations depuis de début du confinement.

  • sant69

    je ne connais pas cette Ellen DeGeneres mais à la lecture de l’article, le titre  » mauvais traitements » n’est pas le terme approprié.