Les anti-PMA manifestent dimanche, les familles homoparentales se disent agacées et lasses

Publié le

Agacement et lassitude de la part des familles homoparentales alors que les associations anti-PMA manifestent à nouveau ce dimanche.

PMA
PMA - Delpixel / Shutterstock
Article Prémium

Des « orphelins de père » promis à une « douleur sans fin » : la bataille contre la PMA qui reprend dimanche dans la rue se joue également à coups de slogans dénoncés comme « violents et stigmatisants » par les femmes qui ont enfanté via ce procédé.

En octobre, Anne-Sophie Duperray a eu la « boule au ventre » en découvrant les 74.500 manifestants recensés à Paris. « Je me suis rendu compte qu'il fallait que je prépare ma fille, en lui expliquant que certains pensent qu'elle ne devrait pas exister », confie cette femme, mère de Léonie, 3 ans, née grâce à une PMA réalisée aux Pays-Bas.

« On oublie le poids des mots »

La suite de cet article est réservée aux abonné•e•s.

Pour continuer la lecture :

Vous êtes déjà abonné•e•s ?

Identifiez-vous