Star Wars : la scène du baiser lesbien coupée à Singapour

Publié le

Un bref baiser entre deux femmes dans le nouvel opus de « Star Wars » a été coupé de la version du film diffusée à Singapour, a rapporté samedi 21 décembre un média en ligne local.

star wars 9
« L'Ascension de Skywalker » est le dernier film de la saga Star Wars - Sushiman / Shutterstock

« L’Ascension de Skywalker », épilogue des neuf films de la saga planétaire lancée par George Lucas il y a 42 ans, est sorti jeudi à Singapour.

Dans une courte scène du film, qui dure à peine quelques secondes, deux personnages féminins secondaires échangent un baiser. Mais ce passage a disparu dans la version du film de JJ Abrams sortie dans la ville-État, selon le site Yahoo Lifestyle SEA. Les femmes s’étreignent mais le baiser a été coupé, rapporte le site.

Un porte-parole de l’agence de régulation singapourienne a reconnu qu’une scène avait été coupée, mais sans préciser laquelle. « L’Ascension de Skywalker est classé déconseillé aux moins de 13 ans », a souligné ce porte-parole cité par Yahoo. Or, la scène en question aurait nécessité une classification plus haute, selon cette source.

Les films abordant des thèmes LGBT+ en intrigue secondaire peuvent être interdits aux moins de 18 ans, selon les règles en vigueur à Singapour. Si le sujet est abordé en intrigue principale, les films peuvent être interdits aux moins de 21 ans.

En dépit d’un soutien grandissant aux droits LGBT+ ces dernières années, l’administration singapourienne reste extrêmement conservatrice. L’homosexualité masculine reste illégale selon une loi datant de l’époque coloniale, qui n’est pas appliquée.

Contacté par l’AFP, Disney n’a pas répondu à ce stade.

Première représentation LGBT+ dans Star Wars ?

Les fans de Star Wars voulaient absolument voir des personnages LGBT+ dans la saga. Le stormtrooper Finn et le pilote Poe Dameron (joués par John Boyega et Oscar Isaac) semblaient être plébiscités. Néanmoins, dans une interview à Variety, le réalisateur JJ Abrams avait rejeté l’idée de ce ship gay, tout en reconnaissant que « à l’égard de la communauté LGBTQ, il était important pour moi que les gens qui vont voir ce film sentent qu’ils sont représentés ».

Le réalisateur a partiellement tenu ses engagements, mais la seule représentation qui figure dans « L’Ascension de Skywalker » est une scène fugitive d’un baiser entre deux femmes de la Résistance. Les deux personnages sont secondaires et la scène dure à peine quelques secondes.

De nombreu.x.ses fans, déçu.e.s, ont exprimé leur colère sur les réseaux sociaux.

Dans un tweet, une internaute s’insurge : « Personne ne devrait créer une scène pour nous faire une place. L’intrigue devrait nous inclure parce que nous sommes importants pour l’intrigue. Pas simplement de la poudre aux yeux pour satisfaire une demande. Ce n’est pas de la représentation ».

« La représentation LGBT n’est pas compliquée, Disney nous a appâtés avec de l’espoir et qu’avons-nous obtenu ? Deux personnages d’arrière-plan que nous ne connaissons même pas, partageant le premier baiser entre personnes de même sexe dans Star Wars. Mais je suppose que c’est tout ce que nous sommes pour Disney, une pensée après coup. Nous devrions simplement nous satisfaire du peu qu’on a » déplore un autre.

Avec l’AFP

Centre de préférences de confidentialité