Tim Travers Hawkins : « On peut admirer le courage de Chelsea Manning et se demander comment on aurait agi à sa place »

Publié le

Komitid a rencontré Tim Travers Hawkins, réalisateur d'un documentaire inédit sur Chelsea Manning, une des lanceuses d'alerte les plus célèbres de ce début de siècle.

XY Chelsea
Image extraite du documentaire « XY Chelsea », de Tim Travers Hawkins - Septième Factory
Article Prémium

Malgré une mise en images inégale qui nous séduit plus quand elle tend à flirter avec le thriller psychologique qu’avec les reconstitutions façon roman-photos ou mauvaise fiction télé, XY Chelsea est un documentaire intéressant puisque c’est la première fois que Chelsea Manning, lanceuse d’alerte trans, à nouveau emprisonnée, a l’occasion de raconter elle-même son parcours. Une histoire qu'on pourrait résumer ainsi : ancienne analyste militaire de l'armée des étatsuniennes, Chelsea Manning a été condamnée et emprisonnée pour trahison, après avoir, en 2010, transmis des documents militaires classés secret défense à WikiLeaks.

Komitid a rencontré Tim Travers Hawkins, réalisateur de ce documentaire inédit qui sort en salles le 30 octobre.

Komitid : Comment le destin hors du commun de Chelsea Manning s'est-il imposé à vous ?

Tim Travers Hawkins : Cette histoire est arrivée à moi. Je n’ai pas trouvé ce film. C’est ce film qui m’a trouvé. Je travaillais sur une série sur des projets d’activistes, des gens qui étaient infilmables, invisibles, qui se cachaient. Et durant tout ce processus, j’étais dans des cercles dans lesquels on parlait beaucoup de Chelsea Manning. On la connaissait et on s’inquiétait vraiment de son sort en prison. J’ai donc décidé de lui envoyer une lettre de solidarité sans attendre quoi que ce soit en retour.

La suite de cet article est réservée aux abonné•e•s.

Pour continuer la lecture :

Vous êtes déjà abonné•e•s ?<

Identifiez-vous