Solidays : 20 ans de lutte contre le VIH et toujours autant d'engagement

Publié le

Si Solidays affiche des grands noms de la musique dans sa programmation 2019, le festival n'a pas oublié sa vocation et ses origines militantes. Interview avec Kasia Bonkowska, directrice générale adjointe de l'association.

20 ans après la première édition, Solidays reste engagé dans la lutte contre le VIH
20 ans après la première édition, Solidays reste engagé dans la lutte contre le VIH
Article Prémium

Macklemore, Angèle, Lomepal, Kiddy Smile... ils et elle sont à l'affiche de la 21ème édition de Solidays qui aura lieu les 14, 15 et 16 juin prochains à l'Hippodrome Paris Longchamp. À l'origine, le festival de musique organisé par Solidarité Sida a été créé pour lutter contre le VIH. La première édition durant laquelle Robbie Williams, Iggy Pop, Peter Gabriel ou encore MC Solaar s'étaient produit.e.s. En plus des concerts, de nombreuses conférences auront lieu au Social Club et l'exposition de prévention Sex in the city fera son retour. Kasia Bonkowska, directrice générale adjointe de l'association Solidarité Sida a expliqué à Komitid ce qu'il faut attendre de cette édition qui n'a pas perdu en revendications depuis 1999.

Komitid : Solidays a toujours été un festival engagé dans la lutte contre le VIH. 20 ans après la première édition, comment se manifeste ce militantisme ?

Kasia Bonkowska : Solidays est un festival de musique, de jeunesse et de solidarité avec une programmation que d’autres grands festivals peuvent envier en terme de performances. Mais c’est aussi, et avant tout, un outil de sensibilisation utilisé par et auprès des jeunes, avec comme leitmotiv la lutte contre le sida. Solidays véhicule aussi de fortes valeurs d’engagement, de partage, de solidarité et d’empathie. Nous déployons des dizaines de dispositifs de sensibilisation, sur la prévention des risques liés à la sexualité, le VIH.

Mais pas seulement : il y a aussi des associations de jeunes qui parlent du climat, Les Petits Frères des Pauvres, des associations qui concernent les personnes handicapées… Et il y a les prises de parole sur scène, avant que les artistes ne se produisent : des militant.e.s s'adressent à la foule, parfois jusqu’à 50 000 personnes. Ils et elles font passer leur message, parlent des réalités et des problématiques de leur cause, poussent parfois un coup de gueule, ou partagent simplement leurs espoirs. Solidays cherche aussi à susciter des vocations : le festival est porté par environ 3 000 jeunes bénévoles qui viennent grossir les rangs de Solidarité Sida. Il y a des artistes à l’affiche qui sont assez engagés à travers leur prise de parole, leurs choix artistiques, leurs causes.

« Il faut rappeler que Solidays, au delà d’être un festival très connu, est aussi un lieu de réflexions et d’échanges sur des sujets de société qui peuvent nous préoccuper tels que la maladie, le sida, le climat, la question des migrations. »

Le slogan de l’édition 2019 de Solidays est « Free your mind ». Quelle en est la signification?

La suite de cet article est réservée aux abonné•e•s.

Pour continuer la lecture :

Vous êtes déjà abonné•e•s ?

Identifiez-vous