ß

Plongée dans les webcomics, ce laboratoire d'expressions investi par les auteurs et autrices LGBT+

Publié le

Depuis les années 2000, les webcomics sont un espace foisonnant d’expressions LGBT+ et répondent à un besoin de représentation que la BD traditionnelle peine encore à satisfaire.

les normaux jj al webcomic
Extrait de l'épisode 1 du webcomic « Les Normaux » de JJ et Al
Article Prémium

Quand Chelsey Furedi a commencé à publier sur Tumblr son webcomic Rock and Riot, en 2015, elle ne s’attendait à un accueil si positif. L’artiste néo-zélandaise était étudiante en animation lorsqu’elle a imaginé une histoire de gangs d'adolescents dans les années 1950. « J’étais frustrée du manque de diversité dans les médias, je voulais faire quelque chose pour moi. Une histoire qui ressemble à Grease – des ados pas très malins et leurs petits drames quotidiens - mais avec de la représentation queer. » Son casting de personnages divers et attachants rencontre un franc succès en ligne.

Rock and Riot n’est qu’un exemple parmi d’autres de bandes dessinées disponibles en ligne à thématiques LGBT+. Ces webcomics sont publiés sous forme de feuilleton, souvent hebdomadaire, sur des plateformes comme Tumblr, Deviantart, Tapas ou Webtoon. Les artistes proposent parfois à leur lectorat de les aider via des dons.

rock and riiot webcomic chelsey furedi

Extrait de « Rock and Riot » de Chelsey Furedi

« Une espèce de gros laboratoire »

On y trouve des genres littéraires variés et des sujets rarement abordés dans la bande dessinée traditionnelle. « Le milieu du webcomic est une espèce de gros laboratoire où on peut voir de tout. Il y a de belles innovations créatives et scénaristiques qui n’auraient jamais été validées par des directeurs artistiques ou commerciaux dans des circuits traditionnels », affirme Biscuit, artiste française et autrice du webcomic Rainette, les aventures d’une jeune sorcière à la peau verte et de ses deux mamans.

La suite de cet article est réservée aux abonné•e•s.
Pour continuer la lecture, veuillez vous identifier ou abonnez-vous à partir de 1€.