Donald Trump saisit la Cour suprême pour bannir les personnes trans de l'armée américaine

Publié le

Alors qu'une bataille juridique est en cours, le président des États-Unis a demandé à la plus haute juridiction du pays, jeudi 13 décembre, de l'autoriser à bloquer le recrutement de personnes trans au sein de l'armée américaine.

Donald Trump - Evan El-Amin / Shutterstock
Donald Trump - Evan El-Amin / Shutterstock

Une étape de plus dans l’acharnement transphobe de Donald Trump. Le président des États-Unis a saisi jeudi 13 décembre la Cour suprême du pays pour obtenir l’autorisation de bloquer le recrutement des personnes trans dans l’armée du pays. Une demande de blocage à titre temporaire, souligne l’AFP, en attendant le dénouement du combat juridique actuellement en cours.

Trump, via son administration, a motivé cette demande en arguant « d’ un grand risque pour l’efficacité et la puissance létale des militaires » de maintenir la politique actuellement en vigueur, définie par Barack Obama. L’ex-président avait en effet prévu que l’armée puisse accueillir des personnes trans au 1er juillet 2017.

À son arrivée au pouvoir, l’administration Trump avait reculé l’échéance au 1er janvier 2018 pour finalement prendre la décision de revenir entièrement sur cette politique. On se souviendra des tweets envoyés par le président lui-même, dénonçant « le fardeau des coûts médicaux énormes ».


En dépit de la volonté de Donald Trump, plusieurs jugements avaient invalidé sa décision et des personnes trans ont pu être recrutées au 1er janvier de cette année. Un mois plus tard, en février 2018, le ministre de la Défense Jim Mattis avait proposé une autre version de l’interdiction. À savoir ne recruter que les personnes trans n’ayant pas été opérée et n’ayant pas l’intention de le faire, mais sous le genre qui leur a été assigné à la naissance.

Au mois de septembre, des tribunaux fédéraux ont suspendu cette politique, jugeant qu’elle était « similaire » à la précédente. Le gouvernement a fait appel et demandé à la Cour suprême de se saisir du dossier sur le fond. En parallèle, et en attendant le dénouement de ces combats juridiques, l’administration a saisi la Cour suprême pour lui demander une suspension en urgence des décisions des tribunaux.

  • phil86

    Personne pour éliminer physiquement cette vermine de trump

  • phil86

    Personne pour éliminer physiquement cette vermine ?