Rémi Lange, le réalisateur des films cultes « Omelette » et « Les Yeux brouillés » est de retour !

Publié le

« Omelette », « Les Yeux brouillés » et maintenant « L'Œuf dure ». Le réalisateur Rémi Lange évoque pour Komitid et à l'occasion du festival Chéries Chéris, sa trilogie de journaux filmés, son projet de film de fiction avec Arielle Dombasle et son statut de réalisateur gay et indépendant.

Rémi Lange dans son film « L'Œuf dure » - Photo extraite du film
Article Prémium

Révélé à la fin des années 90 par Omelette, le journal filmé de son coming out, le réalisateur Rémi Lange boucle sa trilogie de journaux filmés avec L‘Œuf dure qui sera présenté dans le cadre du festival Chéries, Chéris. Il parle à Komitid de sa carrière, des ses projets notamment avec Arielle Dombasle et évoque surtout la difficulté d’être un réalisateur indépendant qui traite de sujets LGBT+. Rencontre avec un franc-tireur du cinéma français. Komitid : Comment est né L’Œuf dure qui boucle la trilogie de journaux filmés initiée il y a 20 ans avec votre premier film Omelette  ? Rémi Lange : Le projet de fiction que je développe en ce moment est une comédie populaire avec des figurants et des décors et c’est très long de trouver le financement même si, pour une fois, j’ai signé avec un producteur, Oval Film, une société allemande. Le projet est évoqué au début de…

La suite de cet article est réservée aux abonné•e•s.

Pour continuer la lecture :

Vous êtes déjà abonné•e•s ?

Identifiez-vous