Mama Ru deviendrait-elle conservatrice ?

Un peu plus haut dans l'interview, RuPaul déclarait que « Le drag perd son sens du danger et son ironie lorsque ce ne sont plus des hommes qui le font », et d'ajouter « Quand des hommes le font, c'est vraiment punk, car c'est un vrai rejet de la masculinité ». Une manière d'écarter les « bio queens », terme transphobe désignant les femmes cisgenres se créant un personnage de drag queen, et les femmes trans, pourtant déjà nombreuses dans le milieu du drag. Et cette nouvelle déclaration ne passe pas. Doit-on lui rappeler qu'avant Peppermint, il y a aussi eu Monica Beverly Hills ? Que de nombreuses queens ont fait un coming out trans après RPDR, comme Jiggly Caliente, Gia Gunn ou encore Jinkx Monsoon, qui a remporté la 5ème saison, et qui se définit comme non-binaire ? Les concernées n'ont pas répondu de manière directe et frontale à ces propos très violents de la part de RuPaul. Mais quelques unes ont twitté des messages suffisamment clairs pour exprimer le fond de leur pensée.

Cette « sortie de piste » n'est pas un incident isolé

Depuis plusieurs années, des femmes trans et cis alertent sur les propos misogynes et transphobes régulièrement tenus par RuPaul. Si les fans de RuPaul's Drag Race les plus éveillé.e.s à ces questions ont du apprendre à faire la part des choses entre sa vedette et sa création (voire boycotter l'émission), on peut tout de même se demander pourquoi Ru persiste avec ce genre de propos. Et d'opinions. Est-ce par fierté ? Pour montrer qu'il ne se laisse pas intimider par les scandales ? Ou bien est-ce parce que toute publicité, même mauvaise, est bonne à prendre ? Plus de questions que de réponses. Heureusement, la bienveillance veille sur les réseaux sociaux. Passé le coup de gueule, drag queens et drag kings de tous bords rappellent l'essentiel : homme, femme, non-binaire, trans ou cisgenre, tou.te.s sont légitimes à s'emparer du drag. La sortie de Blend, hymne contre la transphobie, le sexisme et le racisme, de Peppermint et Cazwell (rappeur queer américain), ne pouvait pas tomber mieux. Quant à Jiggly Caliente, elle prévient qu'une « révolution parmi les rebelles » est en marche. Serait-ce là un avertissement en direction de RuPaul, afin qu'il cesse de s'exprimer sur ces sujets, à défaut de changer d'avis ? Nous le saurons sans doute bientôt. Une chose est sûre, on ne laissera plus rien passer." ["post_title"]=> string(84) "RuPaul fait encore une déclaration transmisogyne, les réseaux sociaux s'enflamment" ["post_excerpt"]=> string(178) "La célébrissime drag queen, à la tête de l'émission « RuPaul's Drag Race », n'en est pas à sa première controverse sur le sujet, mais ne semble pas en tirer de leçons." ["post_status"]=> string(7) "publish" ["comment_status"]=> string(6) "closed" ["ping_status"]=> string(4) "open" ["post_password"]=> string(0) "" ["post_name"]=> string(48) "rupaul-declaration-transmisogyne-reseaux-sociaux" ["to_ping"]=> string(0) "" ["pinged"]=> string(0) "" ["post_modified"]=> string(19) "2020-01-15 15:10:28" ["post_modified_gmt"]=> string(19) "2020-01-15 14:10:28" ["post_content_filtered"]=> string(0) "" ["post_parent"]=> int(0) ["guid"]=> string(29) "http://www.komitid.fr/?p=1573" ["menu_order"]=> int(0) ["post_type"]=> string(4) "post" ["post_mime_type"]=> string(0) "" ["comment_count"]=> string(1) "0" ["filter"]=> string(3) "raw" } [2]=> object(WP_Post)#15262 (24) { ["ID"]=> int(8222) ["post_author"]=> string(1) "5" ["post_date"]=> string(19) "2018-05-31 18:03:46" ["post_date_gmt"]=> string(19) "2018-05-31 16:03:46" ["post_content"]=> string(2133) "La série créée par l'inénarrable Tina Fey (Saturday Night Live, 30 Rock) a été mise en ligne hier sur Netflix. Pour celles et ceux qui auraient raté le wagon, elle suit l'histoire de Kimmy à sa sortie d'un bunker dans lequel elle a été retenue par un gourou pendant quinze ans. Lâchée dans les rues de New York, la naïve jeune femme fait la rencontre d'êtres aussi drôles qu'attachants : Jacqueline (interprétée par l'incroyable Jane Krakowski), Lilian et bien sûr... Titus Andromedon (Tituss Burgess), reine du drama devant l'éternel. Selon les premières informations, la quatrième saison - la première post-affaire Weinstein - aborderait des questions plus politiques en matière de violences faites aux femmes et de gestion du trauma en particulier. Cela ne fera pas de mal, car on ne vous cachera pas que le fait que cela n'est pas été abordé avant - alors qu'on parle d'un gourou auto proclamé polygame qui avait retenu quatre femmes dans son bunker - nous avait interloqué.e.s. Tout comme nous avait gêné.e.s aux entournures la façon dont l'identité cherokee du personnage de Jacqueline était mise en scène à travers une actrice blanche. Concentrons nous néanmoins sur le sel de la série en partageant l'hymne de notre Titus national, Pinot Noir (prononcez « pinooooo nouar ») : Ah ! et puis sa Beyonçade délicieuse : Pour l'occasion, nous sommes obligé.e.s de vous dévoiler l'arrière cuisine de la rédac' de Komitid, avec ce gif qui ponctue nos journées : " ["post_title"]=> string(76) "Titus revient ! La saison 4 d'« Unbreakable Kimmy Schmidt » est en ligne !" ["post_excerpt"]=> string(48) "À déguster avec un grand verre de Pinot Noir !" ["post_status"]=> string(7) "publish" ["comment_status"]=> string(4) "open" ["ping_status"]=> string(6) "closed" ["post_password"]=> string(0) "" ["post_name"]=> string(34) "saison-4-unbreakable-kimmy-schmidt" ["to_ping"]=> string(0) "" ["pinged"]=> string(0) "" ["post_modified"]=> string(19) "2018-05-31 18:03:46" ["post_modified_gmt"]=> string(19) "2018-05-31 16:03:46" ["post_content_filtered"]=> string(0) "" ["post_parent"]=> int(0) ["guid"]=> string(30) "https://www.komitid.fr/?p=8222" ["menu_order"]=> int(0) ["post_type"]=> string(4) "post" ["post_mime_type"]=> string(0) "" ["comment_count"]=> string(1) "0" ["filter"]=> string(3) "raw" } [3]=> object(WP_Post)#15261 (24) { ["ID"]=> int(17199) ["post_author"]=> string(1) "6" ["post_date"]=> string(19) "2018-10-12 14:13:15" ["post_date_gmt"]=> string(19) "2018-10-12 12:13:15" ["post_content"]=> string(7496) "Annulez la saison 11 de RuPaul's Drag Race et toutes les suivantes, on a une gagnante à vie, et ce sans même passer par la case horcruxes. Que vous soyez fan, ou non, de l'univers Harry Potter, cette performance de la drag queen américaine Florida Elizabeth Man en Voldemort sur Dangerous Woman d'Ariana Grande, absolument magique, va changer votre vie ! Oui, rien que ça. La vidéo, comme vous allez le voir, n'est pas devenue virale pour rien... Non contente de délivrer une prestation genderfuck inattendue et un lipsync impeccable, la drag queen Florida Man a aussi un sacré sens de la mise en scène. Sur l'écran derrière cette flamboyante Lady Voldemort apparaissent en effet d'impressionnantes étincelles lorsque le seigneur des ténèbres, qui se trémousse sur le tube d'Ariana Grande, joue de sa baguette magique. Et ce n'est pas tout : à la fin de la chanson, un duel de sorciers a même lieu sur scène, avec un joli bellâtre manifestement venu de la maison Gryffondor, Hairy Otter, en guise d'adversaire pour vous-savez-qui... Et la conclusion n'est sans doute pas celle que vous anticipez.
 
Voir cette publication sur Instagram
 

? muggles, i give you lady voldemort & hairy otter ? full vid link in bio! ? thank u to @heklina for having me once again at @theoasissf for ari night at mother ? hairy otter: @titoashbone ? vids: @broobs.psd, @srcaino, & @nathannoyes ?

Une publication partagée par Florida Elizabeth Man (@floridamaniac) le

Avec presque un mois de retard, Ariana Grande a fini par tomber sur cette vidéo, interpellée par ses fans sur les réseaux sociaux. Sa réaction ? « Je ne savais pas que j'avais besoin de ça... Mais maintenant que c'est là, je sais juste que ma vie a deux chapitres... La vie avant l estrip tease de sexy Voldemort sur Dangerous Woman et la vie après avoir vu le strip tease de sexy Voldemort sur Dangerous Woman ». Comme pour nous, le sort a voulu que la diva pop tombe sous le charme de cette grandiose prestation. Après plusieurs visionnages, vraiment beaucoup de visionnages de ce moment hors du temps... on se dit aussi qu'entre les fanfics et ce lipsync, les fans queer de l'univers Harry Potter ne sont jamais mieux servi.e.s que par elles et eux-mêmes, face au queerbaiting exercé par la franchise, notamment au sujet de l'homosexualité de Dumbledore. Celle-ci ne devrait pas être abordée explicitement dans le second volet des Animaux Fantastiques, en salles le 14 novembre prochain." ["post_title"]=> string(107) "Ariana Grande enfin a enfin vu le lipsync de Voldemort sur « Dangerous Woman » : elle est sous le charme" ["post_excerpt"]=> string(162) "Fatale comme un Avada Kedavra et douce comme les plumes d'un hippogriffe, cette performance de de drag est au moins aussi légendaire que la Bataille de Poudlard." ["post_status"]=> string(7) "publish" ["comment_status"]=> string(4) "open" ["ping_status"]=> string(6) "closed" ["post_password"]=> string(0) "" ["post_name"]=> string(77) "ce-lipsync-de-voldemort-sur-dangerous-woman-dariana-grande-va-vous-stupefixer" ["to_ping"]=> string(0) "" ["pinged"]=> string(0) "" ["post_modified"]=> string(19) "2018-11-04 19:41:56" ["post_modified_gmt"]=> string(19) "2018-11-04 18:41:56" ["post_content_filtered"]=> string(0) "" ["post_parent"]=> int(0) ["guid"]=> string(31) "https://www.komitid.fr/?p=17199" ["menu_order"]=> int(0) ["post_type"]=> string(4) "post" ["post_mime_type"]=> string(0) "" ["comment_count"]=> string(1) "0" ["filter"]=> string(3) "raw" } } } -->

L'histoire pas si arc-en-ciel du fabuleux clip de pride de Virgin Atlantic

Publié le

Si voir Tituss Burgess nous réjouit en toutes circonstances, ce qu'il se serait passé en coulisses de ce tournage pour une drag queen n'est vraiment pas rose.

histoire pas arc en ciel clip pride gay friendly de virgin atlantic avec tituss burgess sexisme drag queen
L'histoire pas si arc-en-ciel du fabuleux clip de pride de Virgin Atlantic - Virgin Atlantic / YouTube

La compagnie aérienne britannique Virgin Atlantic vient de publier un flamboyant clip gay friendly pour prendre de l’avance sur la saison des pride 2019 et séduire sa clientèle de la contre-allée qui souhaiterait voyager à cette occasion. Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’entreprise n’a pas fait les choses à moitié pour afficher son envie d’être perçue comme inclusive à l’approche des 50 ans des émeutes de Stonewall. Non contente de mettre en scène cinq magnifiques hôtesses de l’air drag queens qui font tourner toutes les têtes – y compris celles des hommes hétéros – dans l’aéroport londonien de Gatwick, elle a fait appel à l’inénarrable Tituss Burgess comme pilote.

Avec un casting pareil, bien sûr, on a envie de booker un voyage immédiatement sur ce vol arc-en-ciel ! Mais celles et ceux qui ont suivi l’actualité queer ces dernières semaines feront sans doute le lien avec le rageant témoignage de la drag queen british Lacey Lou, au sujet de ce spot publicitaire.

Initialement contactée par Virgin Atlantic pour être l’une de ces divines stewardesses, elle raconte que la compagnie ne lui a plus donné de nouvelles une fois qu’elle a appris qu’elle était femme à la ville comme à la scène, une heure après leur avoir envoyé une photo sans maquillage, à leur demande. Des allégations rapidement démenties par un porte-parole de l’entreprise suite au scandale. Ce dernier a affirmé que Virgin Atlantic a en fait renoncé à l’engager pour des raisons « d’esthétique, d’ethnicité, de taille et de performance » (sic).

Une nouvelle qui ne manque pas de nous rappeler la tribune qu’avait signée Amber Cadaverous, drag gouine anglaise elle aussi, dans les colonnes de Komitid, en mai dernier. L’artiste y racontait l’importance de la réappropriation des codes imposés aux femmes comme objets d’empuissancement sur scène par les femmes drag queens, et rappelait que l’art qu’elle pratique appartient à tou.te.s. Le tout, sans oublier d’envoyer une pique bien sentie à RuPaul, qui ne manque rarement une occasion de faire une déclaration sexiste ou transmisogyne.