RuPaul fait encore une déclaration transmisogyne, les réseaux sociaux s'enflamment

Publié le

La célébrissime drag queen, à la tête de l'émission « RuPaul's Drag Race », n'en est pas à sa première controverse sur le sujet, mais ne semble pas en tirer de leçons.

RuPaul
RuPaul - Kathy Hutchins / Stutterstock
Article Prémium

« Le Drag est un doigt tendu bien haut à la culture dominée par les hommes ». L'interview de RuPaul dans les colonnes du Guardian commençait pourtant très bien. Mais une fois de plus, la plus célèbre des drag queens a fait étalage de sa misogynie et de sa transphobie.

À la question de la journaliste Decca Aitkenhead, qui cherchait à savoir si RuPaul accepterait dans son émission une femme trans « qui aurait fait sa transition », il a répondu « probablement pas ». Le tout, dans le contexte d'une discussion autour de Peppermint, candidate ouvertement trans de la saison 9 de RuPaul's Drag Race, et de l'idée que la transition est avant tout une affaire de corps qui change.

La suite de cet article est réservée aux abonné•e•s.

Pour continuer la lecture :

Vous êtes déjà abonné•e•s ?

Identifiez-vous