Charles Aznavour, le chanteur de « Comme ils disent », s'est éteint

Publié le

L'interprète de « La Bohème » s'en est allé. Il avait chanté « Comme ils disent » à une époque où l'homosexualité était non seulement source de moquerie, mais aussi un délit.

charles aznavour
Charles Aznavour au Regio Theater de Parme en 2009 - Fabio Diena / Shutterstock.com

Il avait 94 ans, et avait donc traversé toute la chanson française du 20ème siècle. Charles Aznavour est mort aujourd’hui dans sa maison du sud de la France.

En 1972, alors qu’il est au sommet de sa popularité, il brave un tabou en interprétant Comme ils disent, une chanson sur l’homosexualité. Les premières paroles sont gravées dans l’imaginaire collectif : « J’habite seul avec maman / Dans un très vieil appartement / Rue Sarasate… ». Délicate, truffée de sous-entendus et de double-sens pleins de pudeur et de mélancolie, la chanson prend le contrepied de l’époque, où l’homosexualité peut être chantée, oui, mais surtout quand on la raille, quand on la moque. Avec Comme ils disent, Charles Aznavour raconte la vie d’un homosexuel comme nul autre ne l’a fait avant lui.

Cette chanson, on lui en parle encore aujourd’hui. Dans La Bande Originale de France Inter en novembre 2017, il racontait comment il avait pleinement assumé cette chanson : « On m’a demandé mais qui va la chanter ? Et j’ai dit « Moi ». On m’a demandé si j’allais faire une annonce ? Qu’est ce qu’ils voulaient que je fasse ? Que je monte sur scène en disant, j’ai fait une chanson sur l’homosexualité mais c’est pas moi ? C’est ridicule. » Cette conscience il l’expliquait aussi en 2015 dans un très beau portrait du Guardian : « C’est comme un mal que j’ai, parler des choses dont on est pas censé parler. J’ai commencé avec l’homosexualité et j’ai voulu casser tous les tabous. »

  • arnosa

    courageux a l’epoque certes…meme s’il y avait quelques chiches