Paris Jackson en plein « bazaar »

Publié le

L'apparition de la jeune mannequin bisexuelle à la une de l'édition singapourienne du magazine Harpers Bazaar crée la polémique.

Paris Jackson Harpers Bazaar Singapour
Paris Jackson fait la une du magazine Harpers Bazaar à Singapour - Instagram/parisjackson

Un « article ridiculement méchant » : c’est en ces termes que Paris Jackson, la fille du défunt roi de la pop, a parlé d’un article paru dans le magazine en ligne Gay Star News. Le journaliste Jamie Tabberer la taxe d’« hypocrisie ». Rappelons que la jeune mannequin de 20 ans a fait son coming out en juillet annonçant sa bisexualité. L’article dénonce le fait qu’elle ose poser pour la couverture de septembre du magazine Harpers Bazaar Singapour alors que dans ce pays l’homosexualité est interdite et les contrevenants encourent jusqu’à deux ans de prison.

Un acte assumé…

La jeune femme a tout d’abord effacé sa publication Instagram dévoilant sa photo de couverture et en laissant à la place un message exprimant son regret auprès de la communauté LGBTQ+.

Elle est finalement revenue sur cette idée en ajoutant ce tweet : « Je voudrais ajouter que quelqu’un appartenant ouvertement à la communauté soit sur la couverture dans un pays contre cette communauté, doit être célébré. N’est-ce pas un pas en avant ? De nouveau, je suis profondément désolé. Je n’ai pas eu l’intention d’être hypocrite ou de blesser quelqu’un. »

Un important soutien

Paris J. peut compter sur le soutien de ses followers qui lui transmettent nombre de messages sur ses réseaux sociaux ainsi que de son fidèle ami Tom Hamilton qui a rédigé un long tweet adressé à Jamie Tabberer : « Honte à toi […] Il me semble que la communauté LGBT n’a pas besoin d’ennemis avec des « amis » comme toi. »