La Barbade vient de célébrer sa première Pride et les images nous ont fait chaud au cœur

Publié le

Le pays criminalise toujours l'homosexualité, mais cela n'a pas empêché des dizaines de personnes de venir montrer leur fierté à Bridgetown.

Barbade Pride
La première Pride de la Barbade a été organisée le 22 juillet 2018 - Glaad Barbade / Twitter

Historique. L’île de la Barbade vient de vivre ce dimanche 22 juillet sa première Pride et les photos postées par les participants et participantes sur les réseaux sociaux nous ont fait chaud au cœur. La Marche, bien que cible de controverses, s’est déroulée dans le calme et la joie des rues de Bridgetown, la capitale du pays caribéen.


Pourtant, l’organisation d’un tel évènement n’était pas gagné. « L’ignorance et le venin qui a coulé durant les jours précédent la parade m’ont fait très peur », a explique à Gay Star News Ro-Ann Mohammed, militant LGBT et organisateur de la Pride. Mais au final, la Marche s’est déroulée dans le calme et sans incident.

Par le passé, ont été organisées quelques marches pour les droits des personnes LGBT+, mais c’est la première année que le pays célèbre de cette façon le Mois des fiertés. Il faut dire que la Barbade reste très conservatrice et criminalise toujours l’homosexualité, même si des arrestations y sont très rares.

Les choses pourraient cependant bientôt changer. Le pays des Antilles a récemment élu sa première Première ministre, Mia Mottley, qui se définit comme pro-LGBT+. Signataire de la Convention Américaine des Droits Humains, la Barbade pourrait même bientôt être forcée de légaliser le mariage pour tous et toutes, après une décision historique de la Cour inter-américaine des droits humains.