La marche des Fiertés lyonnaise pourra (enfin) passer dans le Vieux Lyon

Publié le

Depuis mai 2010, aucun événement ou manifestation LGBT+ n'avaient été autorisés dans ce quartier que s'accaparent des groupuscules d'extrême droite.

Le quartier du Vieux Lyon -Jorge Franganillo / Flickr
Le quartier du Vieux Lyon -Jorge Franganillo / Flickr

C’est une victoire importante pour les personnes LGBT+ de la métropole lyonnaise. Alors que la marche des Fiertés bataille avec la préfecture du Rhône depuis des années pour que le défilé puisse passer dans le quartier du Vieux Lyon, cela sera désormais possible pour la pride prévue le samedi 16 juin.

« Il s’agit d’une reconquête de la ville. Le Vieux Lyon ne doit plus être un territoire livré aux groupuscules d’extrême-droite et aux commerces affiliés à l’extrême droite. », peut-on lire dans le communiqué de la Lesbian and Gay Pride de Lyon (LGP). Seule concession : que le trajet soit limité dans sa longueur. « Le sens politique de manifester dans le 5e est plus fort que la longueur du trajet. »

Le passage dans ce quartier avait jusqu’ici été systématiquement refusé par la préfecture, qui invoquait des raisons de sécurité dans un contexte de menace terroriste. Mais pour les militant.e.s lyonnais.es, c’est bien en raison de la présence de groupuscules d’extrême droite qui s’accaparent le quartier que la préfecture disait systématiquement non.

« Saint Jean est à nous ! »

« Depuis 2010, les locaux d’extrême droite pullulent dans le quartier et avec eux, les exactions se sont multipliées » rappelle la LGP dans un communiqué. « Dégradation de locaux associatifs, commerciaux, politiques et syndicaux ; 38 agressions physiques et plus de 200 jours d’ITT ont été recensés suite aux actions violentes de ces groupes ; Collages d’affiches « pas de défilé pour les enfilés » ; défilé lors des Manif pour tous derrière des slogans appelant à la criminalisation de l’homosexualité ; Perturbation du kiss-in organisé devant Saint-Jean en mai 2010 à coup de saluts nazis et de  « Saint Jean est à nous ! » ».

Les personnes LGBT+ de Lyon pourront donc défiler fièrement dans le Vieux Lyon sous le mot d’ordre « PMA sans conditions, l’Egalité n’attend plus ».