Au Japon, un coming out qui veut dire beaucoup !

Publié le

L'influenceuse Kazuyo Katsuma, femme d'entreprise et mère, vient de faire son coming out bisexuel, pour « faire changer les choses ».

Kazuyo Katsuma (à droite) prend la pose avec Hiroko Masuhara / Twitter

La terre nippone n’est pas connue pour être la terre la plus ouverte aux questions LGBT+ et aux questions féministes. La société japonaise est si marquée par un patriarcat ancestral, que chaque petite victoire sonne comme une révolution. Et dans le jeu, Kazuyo Katsuma collectionne les hourras.

Conseillère financière, ancienne cadre chez MCKinsey et JP Morgan, la business woman a beaucoup écrit sur la place des femmes et sur celle des mères dans l’entreprise (elle a trois enfants). Ses livres se sont vendus à plus de 5 millions d’exemplaires. Elle a même créé un forum de discussion pour que les femmes s’entraident.

Ses opinions sont si révolutionnaires qu’elles ont donné naissance à une nouvelle génération de « katsumer », un néologisme qui a été nommé mot de l’année en 2009. C’est grâce à cela qu’elle s’est hissée en 2005 dans la liste des 50 femmes à suivre du Wall Street Journal pour avoir rassemblé « quantité de fans parmi les mères actives japonaises ».

« J’avais préféré rester aveugle sur mon attirance pour les personnes du même sexe »

Dans une interview accordée au site Buzzfeed Japon, Kazuyo Katsuma vient de faire son coming out bisexuel, en annonçant sa relation avec la star de l’activisme lesbien japonais, Hiroko Masuhara, connue pour avoir été la première personne à contracter un certificat de partenariat civil à Tokyo, avec une personne du même sexe, en 2013.

« J’avais préféré rester aveugle sur mon attirance pour les personnes du même sexe, a-t-elle expliqué au pure player. Après ma rencontre avec Hiroko, la glace de mon coeur a fondu, même s’il m’a fallu plusieurs années. J’espère que cette interview pourra réconforter quelqu’un.e et initier un changement ». 

 


Deux jours après que cette nouvelle soit sortie, l’amoureuse s’est dite surprise des réactions médiatiques, mais a annoncé vouloir retourner à la normale… en postant des recettes de soupes miso, et en rappelant qu’on peut parfaitement cuisiner avec des légumes surgelés.

Centre de préférences de confidentialité