Petite histoire du street art

Publié le

Retour sur un mode d'expression urbain devenu l'un des grands mouvements artistiques contemporain.

histoire du street art
Street art à Coney Island - Jean-Philippe Delberghe / Unsplash
Article Prémium

De mouvement artistique alternatif voire underground, le street art - ou art urbain - est aujourd'hui devenu un courant majeur de l'art contemporain. À tel point que le prix des oeuvres s'envole comme des ballons de Banksy. Retour sur la petite histoire du street art.

Une pratique ancestrale remise au goût du jour

On concède souvent que le street art est apparu aux États-Unis dans les années 70. C'est méconnaître notre histoire et tirer un trait sur l'Antiquité. En effet, à cette époque, les citoyens grecs ou romains n'hésitaient pas à couvrir les murs de briques ou de pierres de graffiti ou de caricatures d'hommes puissants. Il s'agissait principalement de réactions anonymes visant à dénoncer des politiques répressives ou encore à stigmatiser des personnalités publiques. La recherche artistique ne motivait en rien les auteurs de ces graffiti mais ils ont ouvert la voie à une nouvelle forme d'expression.

La suite de cet article est réservée aux abonné•e•s.

Pour continuer la lecture :

Vous êtes déjà abonné•e•s ?

Identifiez-vous