«I was ten maybe», un court-métrage pour se souvenir de la première fille

Publié le

Perrine Arru a mis en image les souvenirs de son premier coup de cœur pour une fille. Étrange et poétique.

Étudiante à l’école d’arts de Manchester, Perrine Arru a réalisé le court-métrage I was ten maybe (en français, Je devais avoir dix ans), dans lequel elle replonge dans un souvenir d’enfance bien particulier, la première fois qu’elle se souvient avoir ressenti une attirance pour une fille. En voix off, elle raconte tour à tour en anglais et en français la découverte de ce sentiment nouveau, mais aussi une impression d’interdit, d’anormalité. Une réminiscence intime, mais aussi teintée d’étrangeté grâce aux images oniriques de cette balade en forêt pour retrouver un souvenir perdu…

http://vimeo.com/112495639

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur I was ten maybe